Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le cap de l’an neuf est franchi ! Si les cerveaux sont encore embrumés par les vapeurs d’alcool et si les estomacs ont été mis à contribution, aujourd’hui, je vous propose un exercice simple, sans prise de tête. Un retour sur l’année écoulée avec les ouvrages que je considère comme de vrais coups de cœur et ceux sur lesquels j’ai poussé une petite gueulante. L’année 2017 a été marquée par plusieurs agréables découvertes mais aussi par le retour de certains personnages. Mon année littéraire a eu un petit goût de sirop d’érable avec les derniers romans de l’ami et auteur Hervé Gagnon.

Dans la première partie, vous retrouverez une sélection des top qui ont fait mon année 2017. La seconde et heureusement plus courte est orientée vers mes déceptions et les petits coups de gueules que j’ai poussés.

Bonne lecture et bonne (re)découverte

TOP OF THE TOP

Les émeraudes de Satan de Mathieu Bertrand

Je viens d’achever le premier roman de Mathieu Bertrand et il y a des choses à dire car il ne va pas vous laisser indifférent.Depuis le temps que je tiens ce blog, c’est bien la première fois que j’ai un roman qui mélange les genres. Ésotérisme, histoire, thriller, religion et fantastique. Un roman qui mélange les genre et cherche à satisfaire le plus grand nombre.

La vengeance de Gaïa de Jean-Luc Aubarbier

Jean-Luc Aubarbier s’impose comme étant une valeur sûre du polar maçonnique. Après son jeu mortel avec L’échiquier du Temple et nous avoir plongé dans l’enfer des fous de religion avec Le testament noir, le Dan Brown du Périgord est revenu avec son nouveau thriller mettant en scène ses héros Pierre Cavaignac et Marjolaine Karadec.

Jeremiah : une enquête de Joseph Laflamme d’Hervé Gagnon

Faut-il encore vous présenter Hervé Gagnon ? Faut-il encore lui faire des éloges pour son talent ? Hervé Gagnon a signé en 2015 la suite des aventures de Joseph Laflamme avec un thriller intitulé « Jeremiah ». Avec « Jack », nous avons visité les côtés les plus obscurs de l’Homme. Avec « Jeremiah », l’auteur continue à explorer la noirceur mais à un autre niveau. Frissons garantis.

Maria : une enquête de Joseph Laflamme d’Hervé Gagnon

Avant de vous donner un avis sur ce roman, je vais vous parler d’une merveilleuse histoire. Il m’arrive quelques fois de converser avec Hervé Gagnon et lors de la dernière Foire du Livre de Bruxelles, la ville de Montréal était invitée. Quelle belle occasion pour mettre la main sur l’un des romans de cet auteur.

Le dernier pape de Luis Miguel Rocha

Le dernier pape est un roman de l’auteur portugais, Luis Miguel Rocha. Ce roman s’inscrit comme étant le premier d’une quadrilogie nommée : « Complots au Vatican ». Les romans sont publiés aux éditions de l’Aube. Actuellement, trois romans sont parus. Les lecteurs peuvent découvrir La balle sainte et Le mensonge sacré. La fille du pape reste à paraître. Le dernier pape a été édité chez Folio en juin 2016. Au rayon des mauvaises nouvelles, Luis Miguel Rocha est décédé le 26 mars 2015, des suites d’une longue maladie. Il avait 39 ans.

Benjamin une enquête de Joseph Laflamme d’Hervé Gagnon

Sacrement, vous allez très certainement vous dire que le Thomas, il a fondu son plomb, tabernacle ! Et vous n’en êtes pas loin ! Quatrième et dernière enquête de l’intrépide journaliste, Joseph Laflamme. Une enquête au cœur de la franc-maçonnerie québecoise mais une enquête capable de changer la face du monde et de bouleverser l’histoire de l’Amérique du Nord.

Les Mâitres-Saintiers, tome 3 : Bénie entre toutes les femmes, 1884 de Laurent-Frédéric Bollée et de Serge Fino

Ça y est, je viens de boucler le troisième tome de la saga familiale de Laurent-Frédéric Bollée et de Serge Fino et soyons clair, en refermant cet album, je me suis senti mi-figue, mi-raisin. J’étais impatient de découvrir la suite des aventures de la famille Rochebrune et de découvrir celui qui aurait pris le relais dans la quête de la tombe de la mère de Jésus.

Le pacte satanique de Jean-Pierre Bocquet

Lire le dernier roman de Jean-Pierre Bocquet, c’est l’assurance de prendre une claque livresque de la part du maître du polar maçonnique. L’érudtion de l’auteur nordiste n’est plus à démontrer et son pacte satanique offre différents trois niveaux de plaisir.

Vaticanum de José Rodrigues dos Santos

Les romans de José Rodrigues dos Santos sont devenus l’un des piliers les plus importants de ce blog et chaque année, la sortie de son nouveau roman est un véritable évènement. De plus, chaque année, je vous dis que l’auteur portugais écrit avec force, vivacité et intelligence des faits, des évènements uniques. L’agencement de ses récits ressemble ont de quoi vous faire trembler car ils sont très proches de la réalité. Un vrai sentiment perturbant.

Consipration d’Eric Giacometti et de Jacques Ravenne

Le Marcas nouveau est de retour avec Conspiration. Un titre qui donne directement le tempo. Un tempo nerveux, intense et qui annonce un moment de plaisir. Fini le polar moitié ésotérique, moitié fantastique et retour au polar ésotérique pur et dur.

S’inscrivant dans la continuité du Règne des Illuminati, Conspiration marque le retour de deux personnages. Le premier est Annibal Ferragus, le pendant d’Antoine Marcas durant la Révolution française dont la première apparition remonte au roman cité plus haut. Le second est Fernand Haudecourt, alias le frère obèse.

La balle sainte de Luis Miguel Rocha

La balle sainte, sorti au format poche chez Folio est la suite de la quadrilogie « Complots au Vatican » du regretté Luis Miguel Rocha. Tout d’abord publié au Portugal en 2007, il sera traduit et édité aux éditions de l’Aube en 2015.

Si vous avez lu le premier volet, vous serez très certainement ravi de retrouver les personnages et le style de l’auteur. La journaliste Sarah Monteiro est devenue une pointure du Times, le père Rafael Santini est resté agent des services secrets du Vatican et le mystérieux JC, vénérable maître de la loge P2. L’auteur reprend les codes de son premier succès. Une histoire qui nous plonge plus profondément dans les arcanes du Vatican et nous montre que le Saint-Siège n’est pas très « propre ». Dans la précédente enquête, Luis Miguel Rocha revenait sur le scandale de la P2 et offrait une nouvelle lecture des évènements.

Joseph : une enquête de Marcel Arcand d’Hervé Gagnon

Dernier volet de la saga Joseph Laflamme ou devrait-on dire premier volet la saga Marcel Arcand ? La bonne question que voilà. Ce dernier opus est le moyen trouvé par Hervé Gagnon pour boucler la boucle. Sacrement !

Ce cinquième volet est le seul qui ne met pas en scène une « personnalité historique ». Après avoir croisé le chemin de Jack l’éventreur, de Jesse James, de Maria Monk et s’inscrivant comme étant la suite de Benjamin, on pouvait s’attendre à ce que les « grands méchants » soient les Illuminati et dès la première page, j’ai été happé par quelques éléments que j’ai retrouvé dans un autre roman lu, il y a quelques semaines. Quinze membres, le nombre 322, un crâne et des os, il n’en fallait pas de plus pour faire le rapprochement avec la société secrète des Skull and Bones. Si vous avez lu le dernier Giacometti-Ravenne, Conspiration, le commissaire franc-maçon a fait face à cette société secrète.

Chemin de croix : une enquête de Patrick Kelly d’Hervé Gagnon

Patrick Kelly nous ait dépeint comme un détective privé sans ambition, ex-flic suite à une erreur qui le ronge. On pourrait le voir comme un homme entre deux âges, père de famille en alternance mais absolument présent pour sa fille, amateur de whisky et surtout passionné par le blues. D’ailleurs, l’une des grandes forces, pour ne pas dire véritable coup de génie de la part de l’auteur, c’est nous fournir la playlist à la fin du roman. Si vous avez envie de vous plonger dans l’ambiance de ce nouveau roman, il vous suffira de vous rendre sur une plateforme ou sur une autre.

Le Cimetière des Innocents, tome 1 : Oriane et l’ordre des morts de Philippe Charlot et de Xavier Fourquemin

Il y a quelques jours, on m’a proposé de découvrir le premier tome du diptyque « Le Cimetière des Innocents » publié aux éditions Bamboo. Cette BD est l’œuvre de Philippe Charlot et de Xavier Fourquemin et avant de m’immerger pleinement dans cette nouveauté, je me suis renseigné sur ce que les auteurs ont publié. Le scénariste et le dessinateur ne sont pas à leur premier coup d’essai. Ils ont publié une série intitulée « Le train des Orphelins », en 8 volumes. En feuilletant le catalogue Bamboo et en regardant sur divers sites, je me suis rappelé que j’ai déjà croisé la route des auteurs. Des planches du huitième volume du « train des Orphelins » ont été publiées dans le journal belge « Métro ».

***

TOP OF THE FLOP

Le Gardien de la Lance (série complète) de Ferry & Ersel

Il y a quelques jours, j’ai mis la main sur la série complète du « Gardien de la lance », publiée aux éditions Glénat dans la collection La Loge Noire au même titre que Le Triangle secret et INRI, mais à l’inverse de ses consoeurs qui ont connu un très grand succès, celle-ci a connu une certaine déconvenue.

Barcelona de Daniel Sanchez Pardos (chronique non-publiée)

Bibliothécaire de formation, Daniel Sanchez Pardos est un jeune auteur espagnol, récompensé en 2011 pour son roman « Le quatuor Withechapel ». Barcelona est son premier roman traduit en français.Débutons la chronique par la première de couverture. Celle-ci est une invitation à un voyage initiatique. Les anges qui entourent le triangle dans lequel on retrouve la lettre « G ». Un G pour Gaudi, un G pour le Grand Architecte de l’Univers, un G pour la Géométrie, tout est possible, tout est imaginable. Une très belle couverture.

Michel-Ange : Le Banquet des damnés, tome 1/2 de Didier Convard, d’Eric Adam et de Thibaud de Rochebrune

Sorti en mai dernier, voici le premier album d’un diptyque signé par Didier Convard, Eric Adam et Thibaud De Rochebrune. Il s’agit de l’adaptation éponyme du roman de Convard. Pour l’aider dans cette tâche, il s’est entouré de son vieil ami Eric Adam, avec lequel il a travaillé sur la série Hertz et sur le one-shot « L’abbaye de Clairvaux« . Convard et Adam ne sont pas des novices de la BD historico-ésotérique. Pour le coup de crayon, ils ont fait appel à Thibaud de Rochebrune. Ce dernier s’est fait connaître pour la série « Bluehope » ou dernièrement pour « Pinocchio » de la série « A l’origine des contes »

Michel-Ange : Le Banquet des damnés, tome 2/2 de Didier Convard, d’Eric Adam et de Thibaud de Rochebrune

Enfin la suite de l’enquête du prévôt Vittore sur cette mystérieuse série de meurtres liée à la tête de Jean le Baptiste. Après une attaque cardiaque qui a failli coûter la vie au prévôt, celui-ci reprend du poil de la bête, grâce à l’aide de Michel-Ange. L’enquête rebondit efficacement après un premier album à la « limite du poussif ».