Étiquettes

, , , , ,

Voici le troisième billet concernant le tome 2 du cycle du Soleil Noir, mieux connu sous le nom de « La nuit du mal ». Après deux billets publiés à la fin du mois de février et l’autre publié dans la première moitié du mois de mars, faisons le point de ce que nous savons sur la sortie ce roman.

Décryptage de la couverture !

Plusieurs détails différent du visuel que nous avions eu l’an dernier où les trois titres du Cycle du Soleil Noir étaient clairement identifiés. Nous avions Le triomphe des ténèbres, Le règne des furies et Les cathédrales de feu.

Visuel aperçu en 2018 !

Premier détail non-négligeable, l’an dernier, nous avions un aperçu des couvertures. Celles-ci jouaient avec 3 couleurs, le gris, le noir et le rouge. « Le triomphe des ténèbres » a hérité d’une teinte à dominante grise. Ce qui devait être « Le règne des furies » avait le noir et le rouge pour « Les cathédrales de feu ».

Sortie prévue le 15 mai

Second détail pour faire suite au paragraphe précédent. Si « La nuit du mal », ex-Règne des furies garde une teinte noire et laisse tomber le rouge pour une note ocre dorée. La couverture est plus chargée et surtout respecte la charte graphique imposée par la version poche du « Triomphe des ténèbres ». Si vous avez bien vu la couverture de la version poche, on y retrouve un phénix et la croix gammée fendue.

La couverture de « La nuit du mal » reprend la croix gammée fendue et les deux morceaux sont plus écartés. Est-ce que cela symbolise que nous sommes au cœur de la Seconde guerre mondiale et que la défaite des hommes du Reich est plus proche qu’on le pense ? Les plus observateurs remarquerons les symboles alchimiques et la hiérarchie des anges. Question, est-ce que cela jouera un rôle ? Hum hum à voir !

Trosième détail, le changement de la typographie. Les couvertures de la version poche du premier tome que vous pouvez voir dans l’article publié à la fin du mois de février. On est toujours sur une police d’écriture rappelant un style germanique. Donc on ne s’éloigne pas de trop

Description du roman

A l’Ahnenerbe, un institut nazi spécialisé dans l’occulte et l’archéologie, les Allemands sont à la recherche de la troisième svastika, or une série de meurtres les freine. Himmler envoie Tristan et Erika sur le site de Cnossos en Crète pour poursuivre cette enquête. Une course folle s’engage, depuis le château de Wewelsburg jusque dans une abbaye en Autriche, fréquentée par Hitler, et à Venise.

Les attentes …

Nous avons été sur les flancs de l’Himalaya et promenés entre la France et l’Espagne à la recherche d’une relique. Avec ce tome deux, évitons de tomber dans le piège des trilogies, c’est-à-dire que le tome 2 est parfois considéré comme le ventre mou d’une série mais étant donné que Jacques Ravenne et Eric Giacometti nous ont manipulé l’an dernier, et se sont vraiment renouvelés.

Biblio :

  • GIACOMETTI, Eric. RAVENNE, Jacques. La nuit du mal. Paris : éditions JC Lattès, 2019. 480 p. (Le cycle du Soleil noir ; 2). ISBN 978-2-7096-5609-2
  • GIACOMETTI, Eric. RAVENNE, Jacques. Le triomphe des ténèbres. Paris : Pocket, 2019. 75 p. (Le cycle du Soleil noir ; 1). ISBN 978-2-2532-5824-7