« La relique du chaos », conclusion du Cycle du Soleil Noir

Fini « Les Cathédrales de feu » ! Place à « La relique du chaos« , le troisième et dernier tome du Cycle du Soleil Noir.

C’est par le biais du site Electre, outil informatique de nombreux bibliothécaires et autres spécialistes de la documentation que j’ai appris la parution prochaine de la troisième aventure de Tristan Marcas. Electre nous présente le roman de la manière suivante : « En juillet 1918, le tsar Nicolas II révèle avant de mourir où se cache la dernière swastika. Juillet 1942, Tristan Marcas, l’agent double, Erika, l’archéologue allemande et Laure, la résistante française, se lancent dans une course contre la montre entre Berlin, Londres et Moscou afin de s’emparer de l’ultime relique. »

Mise à jour : La sortie de « La relique du chaos » était fixée au 13 mai 2020. Un premier report de 2 semaines est venu modifier la date. Un second report vient jouer les trouble-fêtes et la sortie est fixée au 3 juin 2020 !!!

Courte synthèse et attente !

À première vue que peut-on dire et retenir de la trilogie du Soleil Noir ? Et que peut-on espérer pour ce dernier volume ?

  • Premier ressenti de la trilogie : Du Tibet à l’Espagne en passant par le sud de la France pour Le triomphe des ténèbres, de Londres à Berlin en crochetant par Venise pour La nuit du mal, le duo Giacometti & Ravenne nous conduit jusqu’à la place Rouge pour découvrir la dernière swastika et changer le cour de la guerre. Le duo a réussi à créer un univers à part avec des personnages marquants et qui laisseront un goût de manque lorsqu’on tournera la dernière page. Cette trilogie, c’est aussi, selon mon moi, une façon de s’éloigner quelque peu de leur héros, Antoine Marcas et de rappeler ce qu’il est, c’est-à-dire un héros de papier.
  • Le pitch : Si nous allons à la rencontre du Tsar Nicolas II, il y a de grandes chances de rencontrer le controversé Raspoutine mais ne mettons pas la charrue avant les bœufs, car nous ne connaissons rien de l’intrigue à l’heure d’aujourd’hui. Les auteurs confirment bien leurs découvertes faites en Russie lors de leur passage pour la préparation de leur documentaire intitulé « La mémoire volée des francs-maçons« .
  • Les titres : Deux volumes de cette trilogie ont changé de titre. Le règne des furies a laissé sa place à La nuit du mal et aujourd’hui Les cathédrales de feu font de même avec La relique du chaos. Un titre très prometteur et ainsi, on évite de surfer sur l’incendie de Notre-dame de Paris.
  • Le changement graphique : En 2018, nous avions un visuel des trois romans avec une charte graphique simple et efficace. Du noir, du blanc et du rouge. On ajoute à ça une police d’écriture d’inspiration germanique. L’an dernier, modification de la couverture avec « La nuit du mal » et la version poche du « Triomphe des ténèbres ». Question : Va-t-on rester sur une couverture rouge comme prévue en 2018 ? En tout cas, très impatient de découvrir la couverture !
  • Mais ça sort quand ? Rendez-vous dans toutes les bonnes librairies le 3 juin 2020 !

Biblio :

GIACOMETTI, Eric. RAVENNE, Jacques. La relique du chaos. Paris : éditions JC Lattès, 2020. [450 p.] (Le cycle du Soleil noir ; 3). ISBN 978-2-7096-6336-6