Étiquettes

, , , , , ,

assassins-creed-film

Synopsis

Grâce à une technologie révolutionnaire qui libère la mémoire génétique, Callum Lynch revit les aventures de son ancêtre Aguilar, dans l’Espagne du XVe siècle.  Alors que Callum découvre qu’il est issu d’une mystérieuse société secrète, les Assassins, il va assimiler les compétences dont il aura besoin pour affronter, dans le temps présent, une autre redoutable organisation : l’Ordre des Templiers.

Avis :

Première chronique de l’année et on va commencer d’une façon légère avec l’adaptation du célèbre jeu vidéo, « Assassin’s Creed » créé par Ubisoft. La franchise se décline également sur divers supports comme les romans graphiques ou les romans restranscrivant les aventures des différents membres de la confrérie.

La franchise Assassin’s creed est saluée par la critique et sa réalisation impressionnante. Jouant avec la réalité historique mais aussi avec des personnages aussi sages que mystérieux, l’ésotérisme et la franc-maçonnerie ne sont pas très éloignés. Ainsi, le jeu vidéo a connu diverses adaptations et s’est écoulé à 8 millions d’exemplaires dans le monde.

Si les gamers et autres geeks connaissent le personnage de Desmond Miles et ses illustres ancêtres, Altaïr Ibn La-Ahad, assassin lors de troisième croisade et Ezio Auditore, assassin dans l’Italie de la Renaissance, ils ont rencontré un certain Callum Lynch et son aïeul, Aguilar, agissant dans l’Espagne de Torquemada.

Callum Lynch (Michael Fassbender) est le fils d’un couple d’assassins. Condamné à mort, le malheureux est « sauvé » par l’association Abstergo. Celle-ci est une organisation dirigée par les Templiers. Contraint par Sofia Rikkin (Marion Cotillard) de rentrer dans l’animus, la machine permettant l’exploration de la mémoire générique. Une plongée dans le passé pour retrouver un mystérieux artéfact nommé la Pomme d’Eden.

On ne va pas tourner autour du pot, si vous ne connaissez ni d’Eve, ni d’Adam la franchise, vous allez avoir du mal à suivre l’histoire, mais notez bien que l’objectif principal de la confrérie des Assassins est d’assurer le libre-arbitre à l’ensemble de l’humanité à l’inverse des Templiers qui veulent asservir le monde par n’importe quel moyen. Bref, c’est une lutte classique entre le bien le mal.

Les plus amusés d’entre-nous qui prendront le temps de voir le film et qui se feront tout simplement plaisir, verront à la fin du film, l’assaut final sur la Grande loge templière de Londres. Une Grande loge qui ressemble à la Grande Loge Unie d’Angleterre. La façade du bâtiment avec des croix pattées cerclées par un néon rouge. Une société secrète qui se veut discrète comme disait l’autre …

Publicités