Des BD pour l’été …

Qui dit été, dit lecture de vacances et rien de tel que le retour des beaux jours pour une lecture légère. Avec les rayons du soleil, je vous propose deux bandes dessinées à suivre. Un album pour conclure une saga et un album qui achève un premier cycle.

La première, est le quatrième et dernier tome de la série des Maîtres-Saintiers. Cet ultime volume sortira le 4 juillet prochain chez Glénat. Les admirateurs du travail de Serge Fino et de Laurent-Frédéric Bollée  continueront à les suivre avec les séries « Les chasseurs d’écume » et « Lao-wai ».

Alors ça raconte quoi ?

  • Titre : Une vie pour une vie, 1917
  • Description : Une famille. Un savoir. Un secret. Poitiers, octobre 1916. La Première Guerre mondiale fait rage en Europe. Vincent, le neveu et fils caché de David Rochebrune, est mobilisé au combat… De son côté, ce dernier reçoit la visite d’un émissaire du Tsar Nicolas II, qui le pousse à se rendre en Russie pour revoir la cloche Bizot, la plus grande du monde, mais surtout reprendre sa quête là où il l’avait arrêtée. En ces temps troublés où l’Europe se déchire, David est prêt à abandonner la fonderie familiale. Mais c’est le prix à payer pour déceler le secret du carnet de son aïeul Étienne : l’un des plus incroyables de l’histoire de la chrétienté…

Ce que j’attends de cet album ?

La série des Maîtres-Saintiers aurait dû s’étaler sur plus d’albums. Le succès mitigé a contraint les auteurs à revoir leurs plans. Dans l’ensemble, j’ai bien aimé la saga, même si le troisième opus m’a laissé cette impression mi-figue, mi-raisin. En sachant qu’on devait mettre un coup d’accélérateur dans la recherche du tombeau de la mère du Christ, il semblerait qu’il y ait eu trop de coupures dans le scénario pour pouvoir tout casser dans les 48 pages de l’album.

Ce dernier album ayant pour toile de fond, la Première guerre mondiale, on peut s’attendre à des scènes violentes à cause des évènements. De plus, les couleurs froides vont renforcer l’ambiance pesante. Dernier point, on attend la révélation finale que le dernier des Rochebrune devra révéler ou cacher ou détruire. Bref, j’ai hâte.

Biblio :

BOLLÉE, Laurent-Frédéric. FINO, Serge. Une vie pour une vie. 1917. Grenoble : Glénat, 2018. 48 p. 48 p. (Grafica, Les Maîtres-Saintiers ; 4). ISBN 978-2-344-01733-3

***

Le second album que je vous ferai découvrir d’ici peu, est le tome 2 du Cimetière des Innocents. Philippe Charlot et Xavier Fourquemin reviennent avec un tome que j’attends avec une certaine impatience. Le premier volet se passait bien des conventions liées à la bande dessinée ésotérique. Un dessin classique qui laisse place à pas mal de plaisir. La lumière et les couleurs sont une vraie plus-value. Bref, une série que je vous recommande car elle peut plaire à un public de jeunes (adultes) et d’amateurs de quête mystérieuse.

Alors ça raconte quoi ?

  • Titre : Le bras de saint Anthelme
  • Description de l’album : Emmurée vivante, elle détient le pouvoir de la lumière face aux obscurantistes. Dans le Cimetière des Innocents, Oriane, l’emmurée vivante que l’on prend pour une sainte, découvre le pouvoir extraordinaire de la pierre qui lui a léguée son père. Lorsqu’elle et elle seule la met en contact avec les restes d’un disparu, elle parvient à le faire revenir d’entre les morts. Une aubaine pour le curé qui ourdit un plan machiavélique : convaincre Oriane et proposer à la Saint-Ligue catholique une procession au cours de laquelle se produirait l’apparition miraculeuse de Saint-Louis. De quoi acquérir une notoriété dans toute la chrétienté !

Ce que j’attends de cet album ?

Le premier tome du Cimetière des Innocents a été l’une des bonnes surprises du début de l’année 2018. J’espère que ce tome 2 sera de la même facture et la couverture promet une aventure qui mettra en avant la « pierre philosophale » créée par le père d’Oriane. J’espère que Jonas retrouvera l’anneau que son père lui avait légué. Il ne faut pas oublier qu’une relique dont on ne sait rien est également en jeu. Je vous en parlerai dans les prochains jours.

Biblio :

CHARLOT, Philippe. FOURQUEMIN, Xavier. Le bras de saint Anthelme. Charnay les Mâcon : Bamboo éditions, 2018. 56 p. (Le Cimetière des Innocents ; 2). ISBN 978-2-81894-992-4

Une réflexion sur “Des BD pour l’été …

  1. Ping : LA REVUE HEBDOMADAIRE DU WEB MAÇONNIQUE - GADLU.INFO - Franc-Maçonnerie Web Maçonnique

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.