Mots-clefs

, , ,

L’édition 2017 de Masonica a refermé ses portes et il est l’heure de tirer un bilan de la 3ème journée du livre maçonnique de Bruxelles.

Masonica, c’est tout d’abord quelques chiffres, 43 auteurs, 1 réalisateur, 7 tables rondes, 6 obédiences maçonniques, 1 librairie, 10 autres stands, 2 temples maçonniques et quelques 800 entrées payantes en fin de journée. Sans oublier votre blogueur préféré devenu le temps d’une journée, le photographe de l’évènement.

Dans une ambiance conviviale, détendue et très instructive, les visiteurs ont pu déambuler dans le Grand temple Henri La Fontaine où la Cale-Sèche avait établi une librairie provisoire, puis se rendre dans le Temple moyen où les tables rondes se sont enchaînées à un bon rythme.

Masonica a été l’occasion de voir et de rencontrer des auteurs qui sont venus présenter leurs productions. Du profane curieux à l’initié chevronné, tout le monde a pu trouver l’ouvrage souhaité. Pour vous donnez une idée, cela faisait des mois que je cherchais les grands formats du Rituel de l’ombre, du Frère de sang et de La croix des assassins. Si vous me prenez pour un grand malade, je vous l’accorde pour cette fois.

Masonica, c’était également l’occasion de glaner quelques informations. On peut parler d’un rapprochement dans l’organisation des salons de Lille-Ronchin et de Bruxelles. Étant donné la proximité des deux villes, les salons se feront en alternance.  En tant qu’administrateur du groupe officiel Antoine Marcas, vous aurez peut-être vu la vidéo où Jacques Ravenne s’exprimait sur la sortie prochaine de Conspiration, nous rappelant au passage que la prochaine aventure du flic franc-maçon sort le 24 mai prochain.

En conclusion, on peut dire que l’édition 2017 de Masonica a été d’une très belle facture. La franc-maçonnerie s’est montrée au grand jour et a permis à un grand nombre de visiter des locaux que peu de gens pensent venir voir. Les amoureux des livres et d’objets uniques ont été comblés au plus haut point. Petit bémol pour terminer ce point, l’ami Jiri Pragman se retire de l’organisation des prochaines éditions de la Journée maçonnique du livre de Bruxelles, journée mieux connue sous le nom de Masonica. J’achève ici, ce petit bilan en disant un tout grand merci à Jiri pour m’avoir fait confiance dans l’élaboration du reportage photo.

Publicités