Mots-clefs

, , , , ,

testament-de-william-sDescription de l’ouvrage :

Nos héros les plus british mènent l’enquête sur le plus british des dramaturges : William Shakespeare of course ! Mais qui est-il vraiment ? Entre l’Angleterre et l’Italie, Philip Mortimer et Elizabeth, la fille de Sarah Summertown, résolvent des énigmes plus ardues les unes que les autres. Entre-temps, Francis Blake enquête sur une bande organisée de Hyde Park. Une course contre la montre et des révélations en série : un très grand Blake et Mortimer signé Yves Sente et André Juillard !

Avis :

Le retour des héros les plus british de la bande dessinée est toujours un évènement en soi. Blake et Mortimer sont sur la trace du plus célèbre dramaturge anglo-saxon, William Shakespeare.

À première vue, aucun rapport avec la franc-maçonnerie mais, car oui, il y a un mais, au bout de quelques pages, nous tombons sur quelques phylactères plus ou moins étranges. Dans ce 24ème tome, les auteurs font référence à une pseudo franc-maçonnerie qui semble plus proche d’un groupe criminel. Cela montre une certaine méconnaissance du sujet.

15283959_591923464342487_7233141646685441520_nLe Vénérable qui se promène avec son collier et qui s’adresse à son apprenti comme à un bleu qui se fait bizuter lors de son baptême à l’université. Malheureusement, l’apport de la franc-maçonnerie n’apporte rien à l’album. Il n’y a aucune plus-value et la confrontation entre les deux sociétés qui veulent révéler ou pas la véritable identité de William Shakespeare aurait pu rester à son stade initial.

Au-delà de ce faux pas grotesque, l’aventure est bien rythmée malgré quelques faiblesses scénaristiques. La course-poursuite entre Londres et Venise est sympathique mais les héros semblent parfois subir les évènements.

Mais ce n’est pas la première fois où la FM est évoquée avec plus ou moins de discrétion. Dans l’album « Le serment des cinq Lords« , les auteurs reviennent sur la disparition tragique de Lawrence d’Arabie et évoquent en prenant de grosses pincettes, le complot maçonnique de John Coleman, ex-agent du MI-6. Notons que les héros de Jacobs ont également connu des aventures à caractères ésotériques dans l’adaptation libre en version animée dans « Le testament de l’alchimiste« .

Biblio :

SENTE, Yves. JUILLARD, André. Le testament de William S. Bruxelles : Blake & Mortimer, 2016. (Blake & Mortimer ; 24). ISBN 978-2-87097-242-7

Publicités