Étiquettes

, , , , , , , ,

7 Frères Description de l’ouvrage :

En 1943, leur réseau de Résistance a été décimé. Les hommes qui le composaient, tous francs-maçons, se vouaient une confiance aveugle. Ils ne pouvaient imaginer qu’un traître les vendrait aux Allemands. La paix revenue, ils ne sont plus que sept survivants, qu’une seule pensée anime désormais : la vengeance !

De nouveau réunis dans leur loge, ils tentent de faire éclater la vérité en réveillant les spectres du passé.

Avis :

Avec le mois de janvier, les éditions Delcourt nous ont proposé un nouveau titre de la série « 7 ». Si vous ne connaissez pas cette série, le principe est simple. Sept albums constituent une saison, chaque album met en scène sept protagonistes et aujourd’hui, la série « 7 » a entamé sa 3ème saison. Le second épisode est intitulé 7 frères.

Venons-en à l’histoire. Quelques années après la Seconde guerre mondiale, sept francs-maçons et anciens résistants reçoivent une missive. Celle-ci les invite à relancer leur loge, « La Rose Silencieuse » qui a été démantelée par l’occupant. Pourquoi me direz-vous ? Démasquer un traitre ! Démasquer un faux frère ! Il faut voir cet album comme une espèce de huis-clos où chaque protagonistes racontent comment ils ont vécu voire survécu à l’occupation allemande ou aux camps de concentration.

Aux commandes de ce projet, les auteurs Didier Convard (Le Triangle secret) et Jean-Christophe Camus (Fraternités). Les auteurs ne sont pas des inconnus du genre et du blog. Le dessinateur Hervé Boivin s’est fait remarquer pour la série WW 2.2. qui traite de la Seconde guerre mondiale. Les auteurs ont de quoi nous fournir une histoire de bonne facture et si l’idée de base s’avère intéressante, on reste tout de même un peu sur sa faim.

Après une série de flashbacks, l’ambiance est assez proche des enquêtes du commissaire Maigret. Si en tant que lecteur, on comprend très vite qu’il s’agit d’une histoire de trahison, les protagonistes découvrent cela à la moitié de l’album. En fait, celui-ci est bien construit. Le récit est linéaire. On va d’un point A à un point B en suivant les codes de l’enquête policière.

Bien évidemment, on prend plaisir à feuilleter l’album. On est poussé à tourner les pages les unes après les autres mais on reste dans le superficiel. Et en même temps, comment introduire 7 personnages et une histoire policière autour de la franc-maçonnerie en un peu plus de 50 pages ? C’est un peu court n’est-il pas ?

Pour le dessin, Hervé Boivin nous régale avec un coup crayon assez classique. Le découpage de l’arc scénaristique est bien mené et les dialogues sont riches. Si la mise en couleurs est très belle, il aurait peut-être préférable si celle-ci était plus sombre pour avoir réellement cette ambiance à la Maigret. L’histoire aurait pris une autre dynamique.

Alors que retenir de cet album ? Une histoire intéressante mais conventionnelle qui aurait mérité de se présenter sous la forme d’un diptyque.

Biblio :

CONVARD, Didier. CAMUS, Jean-Christophe. BOIVIN, Hervé. 7 Frères. Paris : Delcourt, 2016. 54p. (Conquistador ; 7, saison 3 : épisode 2). ISBN 978-2-7560-5440-7

 

Publicités