Les gardiens de l’Alliance

QuatrièGardiens de l'Alliance, Lesme de couv’ :

Un prêtre qui vient de découvrir un codex remontant aux vikings est sauvagement assassiné. Son ami, l’archéologue Bjorn Belto, est bien décidé à le venger et à comprendre quels secrets sont dissimulés dans l’étrange manuscrit. Harcelé par un milliardaire sans scrupules, Belto fait bientôt une découverte fascinante : en l’an 1013, des vikings seraient parvenus à atteindre l’Egypte. Ils auraient alors dérobé dans une tombe les textes originaux du « Livre de Moïse » et un mystérieux « Sixième Livre ». Des pyramides égyptiennes jusqu’aux paysages désertiques de l’Islande, des églises de Norvège aux arrière-boutiques des antiquaires de Rome, une succession d’énigmes conduit l’archéologue vers un secret plusieurs fois millénaire…

Tom Egeland a été rédacteur en chef du grand quotidien norvégien « Aftenposten » et dirige actuellement une chaîne de télévision. Il est l’auteur de plusieurs thrillers traduits dans une vingtaine de pays, parmi lesquels « La fin du cercle » (City).

Avis :

Dans la grande lignée des Steve Berry, des James Rollins ou des David Gibbins,  voici un polar ésotérique venu du nord. Jouant avec quelques longueurs,  l’auteur s’installe dans un genre où la concurrence est rude.  Certaines personnes diront de l’auteur qu’il sur joue comme Dan Brown ou comme Umberto Eco et je vais vous dire, vous avez raison. L’auteur se noie dans certaines explications. Entre noyer le poisson et noyer le lecteur, c’est la même chose. Il faut attendre la moitié du roman pour une réelle plongée dans son univers.

Alors oui, il faut s’accrocher car le style est long et je pense que c’est le problème de la littérature nordique. Du moins c’est mon impressions vis-à-vis du genre et les termes scandinaves sont difficiles à prononcer. On en a plein la bouche.

Chez Egeland, c’est comme chez Gibbins, il faut s’accrocher car les termes techniques liés à l’archéologie sont légion. Il faut dire que le tout est bien amené par le personnage de Bjorn Belto, une espèce d’Indiana Jones venu du Nord. Le héros part en chasse d’un étrange manuscrit et d’une momie qui l’est tout autant …

Des neiges de l’Europe du Nord aux sables de l’Egypte, nous partons dans une quête de la vérité et du savoir. Certes, il ne faut pas s’attendre un grand chambardement mais il s’agit d’une jolie réflexion de la part de l’auteur. Bref, un petit moment plaisant à lire dans son fauteuil ou dans le train pour dire de faire passer le temps où le secret du roman réside dans la persévérance du lecteur.

Biblio :

EGELAND, Tom. Les gardiens de l’Alliance. Paris : City, 2009. 492 p. ISBN 978-2-35288-304-3

6 réflexions sur “Les gardiens de l’Alliance

  1. Ping : Les gardiens de l’Alliance | Littérature maçonnique | Masoneria357

  2. Ping : La Revue Hebdomadaire du Web Maçonnique !| GADLU.INFO - FRANC-MACONNERIE

  3. Ping : La Revue Hebdomadaire du Web Maçonnique !| GADLU.INFO | Masoneria357

  4. Ping : Littérature maçonnique fait sa rentrée … littéraire | Littérature maçonnique

  5. Ping : La fin du cercle | Littérature maçonnique

  6. Ping : La fin du cercle | Masoneria357

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.