Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , ,

Légende des templiers - t3- le trôneQuatrième de couv’ :

Depuis qu’il a hérité d’une mystérieuse épée retrouvée dans le nid d’aigle d’Hitler, Peter Holliday, professeur d’histoire à l’académie militaire de West Point, est sur la piste des secrets des Templiers. À Paris, il informe le directeur du musée national de la Marine d’une découverte qu’il a faite, relative à la septième croisade, menée par Saint Louis en 1249. Celle-ci le conduit à s’intéresser à une figure des Templiers, un dénommé Jean de Saint-Clair, l’un des plus grands marins de son temps. Le directeur du musée lui conseille alors de se rendre à l’abbaye de Tiron, dans le Perche, proche du berceau des Saint Clair, afin d’avoir accès aux archives de la famille.

Dans cette abbaye, réputée pour ses liens avec la naissance de la franc-maçonnerie, Peter en apprend davantage sur Saint-Clair, dont le tombeau, dans la chapelle du Mont-Saint-Michel, porte cette étrange inscription : Et in Arcadia ego. Peter va alors entreprendre un voyage aux multiples dangers, pièges et énigmes, qui, de Prague à Venise, se soldera par une incroyable révélation.

Avis :

Le troisième et avant-dernier opus de la quadrilogie « La Légende des Templiers » après les tomes intitulés « L’épée » et « La croix« . Après deux tomes, que j’ai traité d’ennuyeux et de déjà vu, voici un tome 3 qui a le mérite d’être plus mouvementé. J’avoue avoir été dur avec le tome 2 et son côté pro-américain. C’est toujours le cas dans ce tome mais avec plus de retenue.

Il faut dire que ce « Trône » ressemble un peu à une aventure d’un célèbre commissaire franc-maçon, habitué du blog, si vous voyez ce que je veux dire … Je trouve que la construction et le développement du roman se veulent plus aboutis. J’ai d’ailleurs noté des points de ressemblance avec un certain « Da Vinci Code« , « Apocalypse » voire même « Pêchés originels » sous certains aspects. Franchement, je ne suis pas déçu. C’est léger, dynamique et bien entendu, faisons abstraction des anachronismes et autres erreurs historiques. En fait, le principal c’est que l’enquête soit bien menée et que les incohérences soient moins nombreuses, ce qui  permet une lecture plus agréable surtout lorsqu’on aborde la franc-maçonnerie.

On revisite à la fois cette histoire de France avec la fondation de l’abbaye de Tiron, mais on pense aussi au Kilwinning, en référence à la maçonnerie écossaise. J’avoue avoir lu un bout sur le sujet et je me sens quelque peu dépassé par le sujet. Voilà encore un point à éclaircir. Les auteurs de polar ésotérique se rendent bien comptent qu’ils doivent transformer l’histoire à leur façon et à travers les 300 et quelques pages, il y a de quoi être ravi.

Au final, je fais mon mea culpa car ce troisième tome, léger soit-il, est un bon divertissement à lire, avant de plonger vers la Conspiration (tome 4. prévu pour mars 2015)

Biblio :

CHRISTOPHER, Paul. Le trône. Paris : Le Cherche Midi, 2014. 320 p. (La légende Templiers ; 3). ISBN 978-2-7491-3087-3

Publicités