Mots-clefs

, , , , , , , , ,

Opération FlemingQuatrième de couv’ :

Amy Greenberg, jeune universitaire américaine, se rend en Irlande pour récupérer le contenu du coffre-fort de son grand-père, tout juste décédé. Pour unique pièce, le coffre contient un manuscrit signé Ian Fleming, auteur de James Bond et officier des forces navales britanniques pendant la Seconde Guerre mondiale.

Très vite, Amy comprend que Fleming relate, dans son manuscrit, des faits historiques bien réels que de nombreuses personnes influentes, des deux côtés de l’Atlantique, ont intérêt à maintenir dans le secret. De retour aux États-Unis, Amy commence une course folle : décidée à déchiffrer les moindres détails livrés par Fleming, elle doit aussi échapper à ceux qui souhaitent l’empêcher de parler …

Extrait :

Le petit homme soigné fit le geste dont il était coutumier, passant la paume sur sa chevelure jaune pour la plaquer. Il approcha sa chaise du microphone. Les gens de la BBC étaient toujours en train de régler ce qui doit l’être dans la minute qui précède une diffusion. Exactement comme avec ses cheveux, il lissa du plat de la main la feuille tapée à la machine posée sur le bureau. Il glissa cette même main dans la poche de son pantalon pour se gratter à travers le tissu. De toutes les choses qui lui étaient arrivées jusqu’à aujourd’hui, toutes celles qui lui avaient été accordées et toutes celles auxquelles il renonçait, les poches de pantalon lui paraissaient soudain d’une importance cruciale. Quand David était enfant, Père les lui avait toutes fait coudre, pour lui apprendre justement à ne pas y mettre les mains. Si seulement il avait été un peu plus compréhensif.

Avis :

Mitch Silver est le directeur d’une agence de publicité new-yorkaise et a signé en 2007 « In Secret Service ». En 2011, les éditions Balland publient son roman sous le titre « Opération Fleming » et au début de l’année 2014, celui-ci est publié par les éditions 10/18. L’auteur nous livre un premier roman fort et intelligent, en nous faisant découvrir l’auteur de James Bond, comme peu de gens le connaissent.

S’inspirant du style d’écriture de l’auteur anglais, Mitch Silver nous présente un Ian Fleming, officier du renseignement naval de Sa Majesté, tel qu’il l’a été. La double carrière du frère Fleming a été le point de départ d’une histoire qui semble totalement abracadabrante entre les histoires personnelles du Roi Édouard VII, les intentions d’Adolphe Hitler ou encore les agents du KGB remontant au plus de la société. Fleming aurait laissé un étrange manuscrit dans le coffre d’une banque irlandaise. Amy Greenberg, petite-fille d’un des compagnons d’arme du père de 007 en a hérité. Cette dernière est une historienne spécialisée dans le Moyen-âge.

Le roman est conçu avec divers documents, faisant références à de vraies histoires et bien entendu à vous de voir si tout cela est vrai ou faux. Voici quelques exemples de faits retranscrits par Sir Ian Fleming :

  • Le prince Philip aurait eu des sympathies avec les fascistes.
  • Winston Churchill prêt à laisser le Royaume-Uni aux mains de l’Allemagne nazie.
  • L’affaire Profumo, où des des espions du bloc soviétique sont infiltrés dans les plus hautes sphères de la bonne société et dans l’administration britannique.
  •  …

Un vrai roman d’espionnage digne … d’un James Bond, il n’y a pas d’autre mot ! L’intrigue est genre à part, rappelant les polars des années 60 mais le plaisir est total surtout quand le temps n’est pas au beau fixe.

SILVER, Mitch. Opération Fleming. Paris : éditions 10/18, 2014. 379 p. ISBN 978-2-264-05673-3

Publicités