Mots-clefs

, , , , , , , , , , , ,

Cinquième commandement, LeSynopsis :

Le père Simon Castell, à la fois évêque et jésuite et enquêteur pour le compte du Vatican, nous plonge dans les légendes et les mystères de l’Eglise, ses complots où les croyances sont mises à mal et où les saints ne le sont pas forcément.

Avis :

Ihr Auftrag, Pater Castell ou Le cinquième commandement en français est la version allemande de SœurThérèse.com avec un James Bond en soutane. Pour ce début d’été, la chaîne française France 3 et la chaîne belge RTBF diffusent cette série allemande de 2008. La série fait référence au cinquième commandement qui est : « Tu ne tueras point ».

Le concept de la série est d’associé une femme flic cartésienne, célibataire à un facétieux évêque, enquêteur du Vatican spécialiste des rituels païens et ésotériques et. Ce qui semble tout séparer les deux protagonistes vont les réunir autour de crimes et autres affaires ayant trait, de près ou de loin avec la religion.

Marie Blank et le père Simon Castell forment un duo plus ou moins étrange et finalement attachant. Construit avec toute la rigueur allemande, « Le Cinquième commandement » n’est pas sans rappeler certaines production comme le « Da Vinci Code » ou « Le Nom de la Rose« . Les enquêtes sont plutôt réussies et les scénaristes n’hésitent pas à placer un peu d’humour. D’ailleurs la majorité des punchlines sont placées par le père Castell. D’ailleurs le personnage joué par Francis Fulton-Smith est un ecclésiastique pas ordinaire. Certes, il paraît être un puits de science pour les questions religieuses, il est aussi un bon vivant, un fan de foot et un physique à la James Bond. Christine Döring n’est pas une inconnue outre-Rhin car elle est l’un des piliers de la série policière Soko. Son personnage est une femme-flic célibataire, élevant sa fille et se basant uniquement sur les faits.

Venons-en à l’épisode d’hier soir ! Ce dimanche 8 juin, France 3 a diffusé les 4 premiers épisodes de la saison 2. Le premier épisode de cette saison intitulé « La Loge » se situe dans une loge maçonnique appelée « Le Nouveau Temple de Salomon ». Au cours de l’initiation de sa future épouse, le Vénérable de la loge est retrouvé mort, écrasé par un lustre. L’enquête est confié au duo Blanck-Castell. Après analyse des premiers éléments, il s’agit bien d’un homicide !

L’enquête semble délicate car les frères ne collaborent pas beaucoup avec la police. Il semblerait que la victime était en possession d’un secret. Mais quel secret ? Un secret pour lequel on tue. Dans la vie de tous les jours, le Vénérable est architecte et est chargé de la restauration d’une église et plus particulièrement travaillait sur la réfection d’une clé de voûte, élément déterminant d’un ouvrage essentiel pour la tenue de la structure en question et qui semble avoir disparu de la circulation.

Malgré des recherches infructueuses pour retrouver cette clé de voûte, les enquêteurs n’ont pas usé toutes leurs ressources. Évidemment, il n’en faut pas de plus pour que les enquêteurs se tournent vers les frangins de la loge, surtout que le nouveau Vénérable paraît suspect car il semble amoureux de celle qui devait être initiée.

De nouveaux indices mènent vers une autre piste qui conduit Marie Blanck vers un tailleur de pierre. Le dénommé Joseph Grantzinger vivait mal la relation que Ursula Falk, l’initiée, puisse vivre avec un autre. C’est d’ailleurs le tailleur de pierre qui a volé la clé de voûte. Dans le même temps, le fils de la victime, botaniste de formation a confessé à Marie Blanck que son père lui avait demandé des informations sur la noix du Brésil.

En fait, la clé de voûte aurait la forme de cette noix mais l’église qui est en rénovation a été bâtie en 1392, soit 100 ans avant le voyage de Christophe Colomb. Cela voudrait dire que les Templiers, dont les francs-maçons revendiquent la descendance, auraient pu découvrir l’Amérique avant le célèbre Génois. On avance même l’hypothèse suivante en affirmant que les voiles de la Santa-Maria portaient la fameuse croix des Templiers … Pour le père Castell, il s’agit d’un mythe mais cela n’empêche pas les francs-maçons d’y croire et de l’espérer.

Au final, nous revenons à des choses plus terre-à-terre, car le fils de la victime a découvert que son père avait couché sur son testament sa future belle-mère, ce qui la rend plus suspecte. Mais les aveux viendront du tailleur de pierre qui était jaloux. Il a saboté la chaîne du lustre afin d’éliminer la concurrence. Bref, on retrouve le triangle amoureux dans toute sa splendeur.

Publicités