Étiquettes

, , , , , , , , , , , ,

sceptre-de-dieuQuatrième de couv’ :

Menahem Yanovski, le Grand Rabbin de New York, savait qu’il risquait sa vie. Quelques mois plus tôt, assis à son bureau, il avait rédigé une lettre énigmatique pour indiquer à sa petite-fille Tamara comment retrouver un mystérieux objet : le sceptre de Dieu. Adam puis Moïse avaient reçu cette arme absolue, capable de détruire Sodome et Gomorrhe, d’ouvrir les flots de la mer Rouge et de déclencher les dix plaies d’Égypte. Si jamais ce bâton sacré tombait dans les mains des fanatiques lancés à sa recherche, la planète serait en danger mortel. Prise dans une course contre la montre, Tamara doit déjouer les plans de ses adversaires et percer le secret des énigmes laissées par son grand-père. Sa vie ne tient qu’à un fil. Services secrets américains, terroristes islamistes et chrétiens ultras, tous se livrent un combat sans pitié pour retrouver le sceptre.

André Journo, c’est une voix, une manière de prendre le lecteur par les mots et de le plonger dans l’action. Avec des dialogues réalistes et un rare sens de l’intrigue, il fait parler les silences de la Bible, de la Torah et du Coran. Dans ce roman haletant, il nous entraîne de New York au Sinaï en passant par Le Caire, Grenade ou Rome, et tisse une enquête où se mêlent le passé et le présent.

Fin connaisseur de la Bible, du Coran et de la Torah, André Journo se partage entre l’écriture, la restauration et la recherche d’objets d’art.

Avis :

Voici la petite découverte de ce début du mois de mai. Après avoir jeté un coup d’œil à la première et à la quatrième de couverture, le ton est déjà donné et le thriller religieux mêlant des fanatiques des 3 grandes religions monothéistes n’est pas nouveau. La quête de vouloir imposer leur philosophie, leurs croyances et … Le tout rappelle un contexte géopolitique très actuel.

L’auteur nous présente une intrigue autour du spectre de Dieu qu’il confia à Moïse lorsqu’il a fait sortir les hébreux d’Égypte. André Journo nous montre ses connaissances des trois Livres (Bible, Torah et Coran) et bien qu’il utilise quelques raccourcis scénaristiques, cela ne gène pas la lecture qui se veut rapide et époustouflante. L’ensemble des connaissances mises en avant nous emmène dans les arcanes des religions et des influences qu’elles ont eues depuis plusieurs siècles.

Le style ressemble à un croisement entre une aventure de Tom Clancy et une autre de James Rollins. Il y a tout d’abord le côté documenté qui ne laisse pas de place au hasard, bien que certains faits soient légèrement modifiés, ce qui ne gâche en rien le plaisir de lecture. De l’autre côté, il y a le côté techno-thriller que Tom Clancy pouvait nous servir. Les héros se prennent des coups, courent à perdre haleine et au final, ils s’en sortent sans de réelles blessures. Il y a vraiment un aspect très hollywoodien. Le genre n’est pas déplaisant, le rythme est rapide et le lecteur voyage de New-York à Rome en passant par Le Caire. Ce roman est un voyage spirituel et géographique sans oublier d’être un divertissement pour Monsieur et Madame Tout-le-monde.

On ne peut pas dire que l’histoire est innovatrice et elle respecte les codes du thriller. Les personnages vont d’un point A à un point B, en résolvant certaines énigmes et/ou en mettant la « pâtée » aux « méchants » de l’histoire. L’héroïne, Tamara Yanovski découvrira le mobile du meurtre de son grand-père, Grand Rabbin de New-York et pour retrouver le sceptre de Moïse, elle doit décrypter des énigmes sur base d’écrits religieux. Elle doit faire attention à ne pas se faire descendre car comme la majorité des cas, il y a des gens qui veulent garder ou détruire le dit sceptre car n’oublions pas que dernier a transformé les eaux du Nil en sang ou à ouvert la Mer Rouge en deux. Ce puissant artefact est la convoitise de bien des gens comme un groupe de protestants américains radicalisés ou des gens du Vatican.

Si l’héroïne est jeune, jolie et intelligente, elle ne serait rien sans son « bodyguard ». Alain est un policier, homme à tout faire ne manquant guère de ressources. Un sosie de John McLane dans la série Die Hard. Tamara et Alain auront une aventure. Bref, le fait que les personnages couchent ensemble après leurs multiples efforts à ce petit côté très américain.

Au final, l’auteur tente de mettre sur le même pied d’égalité les trois religions du Livre et leurs relations quand il s’agit du pouvoir divin. Est-ce que l’Homme doit-il avoir accès ce pouvoir ? Ou alors est-ce que ça soit rester à certains élus comme Moïse ou Tamara ? Mais là, c’est à vous de vous faire votre propre opinion.

Biblio :

JOURNO, André. Le Sceptre de Dieu. Paris : Fayard, 2014. 350 p. ISBN 978-2-2136-8192-4

Publicités