Mots-clefs

, , , , , , , , , , , ,

Evangile selon Satan, L'Quatrième de couv’ :

Dans sa carrière de profileuse au FBI, Marie Parks a vu beaucoup de tueurs en série, mais rarement d’aussi cruels et méthodiques que Caleb le Voyageur. Comme si, venu du fond des âges, il avait été envoyé en mission par Satan lui-même… Ou du moins par ses adorateurs, rassemblés dans une organisation qui semble prête à tout pour retrouver un livre perdu depuis des siècles. Un livre maudit dont le contenu pourrait renverser l’Église catholique et inaugurer un âge de ténèbres. Aidée d’un exorciste du Vatican et armée de ses propres dons de médium, Marie Parks est alors la seule à pouvoir contrecarrer les noirs desseins des serviteurs du Très-Bas. D’elle dépend désormais l’issue de cette bataille décisive entre le Bien et le Mal…

Avis :

Ce roman de Patrick Graham est longtemps resté dans une ma PAL (Pile à lire), toujours tenté à repousser sa lecture et à lui préparer sa fiche avant de la publier. Ici, j’ai décidé de prendre mon courage à deux mains et je me suis lancé à corps perdu dans cet excellent thriller.

Il faut admettre au début, je me suis dit que le titre résumait tout et que c’était pour ça que longtemps attendu avant d’en parler. Je constate que seuls les imbéciles ne changent pas d’avis et après quelques pages, j’étais lancé dans cette très bonne aventure. Ce premier roman de Patrick Graham met en scène Marie Parks, une « profileuse » du FBI qui possède d’étranges pouvoirs. Capable de se plonger dans la peau des victimes avant qu’elles ne soient tuées et ainsi arrêter les tueurs. Comme disait un certain Ben Parker* : « Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités » et cet adage sera d’application lorsque l’agent Parks rencontre Caleb, un mystérieux tueur tout droit venu de l’Enfer … Marie Parks va découvrir qu’il existe des monstres beaucoup plus sombres que les tueurs en série. Ainsi démarre une enquête qui va mener l’enquêtrice aux portes de l’Enfer.

L’intrigue est basée sur la disparition d’un livre qui retrace la véritable mort de Jésus Christ. Une vérité bien dérangeante, en totale opposition à ce que contient la Bible et qui désavouerait une institution comme l’Église catholique. Pour cacher l’existence de ce livre au monde, les hauts dirigeants de l’Église ont enfermé des sœurs pour protéger ce mystérieux livre.

Caleb tentera par tous les moyens de récupérer ce livre, quitte à tuer notre agent du FBI, Marie Parks. D’ailleurs, ce personnage couché sur papier, est obsédant et fascinant malgré toute la noirceur de son personnage. Un autre personnage est tout aussi intrigant, c’est Carzo, l’exorciste qui nous emmène dans les méandres les plus obscurs de l’Église.

Subtil mélange entre les époques, meurtres sacrificiels sanglants, révélations sur Dieu, Satan, Jésus et l’Église, ce thriller ésotérique nous invite en Enfer, ce qui aura pour but de terroriser et de dégoûter les plus faibles car certaines scènes sont crues, sanguinolentes et … Si vous aimez vous faire peur,  c’est l’occasion ou jamais, sinon âmes sensibles s’abstenir.

Roman sombre, au rythme haletant ne vous laisse pas indifférent. Réalisé avec une certaine maîtrise et à l’écriture fluide, on appréciera le travail de documentation de l’auteur, ce qui donne une intrigue solide, audacieuse et passionnante. Bref, faîtes-vous peur !

GRAHAM, Patrick. L’Évangile selon Satan. Paris : Pocket, 2007. 647 p. (Pocket ; 13368). ISBN 978-2-266-17358-2

* Ben Parker : Personnage de l’univers de Spiderman.

Publicités