Étiquettes

, , , , , , , , , , , ,

codexsinaiticus01Quatrième de couv’ :

Sur les traces de la toute première version du Nouveau Testament. Une quête dangereuse, érudite, fascinante.«Je suis celui qui suits». Telle est la dernière phrase du testament que son père a laissé au jeune et brillant chercheur Christopher Wertmann. Une étrange formule empruntée à un autre testament : l’Ancien Testament dans lequel Chris va trouver une seconde lettre, qui va l’envoyer sur les traces du Codex Sinaïticus, la toute première version de ce texte fondateur de la Chrétienté. Une première version dont on dit qu’elle contiendrait de bien mystérieux secrets, que tentèrent de découvrir en leur temps plusieurs chercheurs nazis, et plus particulièrement un certain…

Kurt Wertmann, le propre grand-père de Christopher. Conscient qu’il doit faire la lumière autour de la mort de son père et protéger le Codex des mauvaises mains entre lesquelles il semble s’apprêter à tomber, Christopher se met aussitôt en route pour la plus dangereuse des aventures. Entre action pure et pure érudition, une nouvelle grande série au souffle épique et ésotérique vient de commencer…

Avis :

Codex Sinaïticus est une série que les éditions Glénat ont mis en circulation en 2008 et aux commandes de cette série, on retrouve Arnaud Delalande qui n’est pas un inconnu dans le monde de la littérature et de la BD, d’ailleurs à la rentrée littéraire de septembre, il a sorti une BD sur Cagliostro.

Que peut-on penser de ce premier tome ? Une série qui s’intéresse aux écrits bibliques du Mont Sinaï est-elle capable d’innover ? Surtout si on fait appel à un jeune universitaire au look d’Indiana Jones junior pour mener une enquêtes sur les découvertes de son père, brillant chercheur qui a découvert le vrai Codex et de son grand-père, ancien nazi au service qui avait tenté vainement de percer le secret de la plus ancienne version de l’Ancien Testament, pour pouvoir communiquer avec Dieu ! (Rien que ça !)

Sans être vraiment transcendant, car le sujet a été exploité et mis à toutes les sauces dans des romans, dans des BD et surtout au cinéma, le récit se veut original en montrant l’obsession de trois hommes pour découvrir le véritable Codex Sinaïticus. Yvon Bertorello et Arnaud Delalande se sont chargés du scénario et pour ce qui est du dessin ce sont Giuseppe Quattrocchi et Alessio Lapo qui se sont partagés le boulot entre le récit « biblique » et le récit contemporain.

Le récit est structuré, voire même peut-être un peu de trop car le héros, Christopher Wertmann va de bibliothèque en bibliothèque pour y découvrir les indices laissés par son père. Au final, cette BD ne révolutionnera pas le 9ème art, mais devra plaire aux amateurs d’aventures ésotériques.

BERTORELLO, Yvon. DELALANDE, Arnaud. LAPO, Alessio. QUARESMA, Antoine. QUATTROCCHI, Giuseppe. Le manuscrit de Tischendorf. Paris : Glénat, 2008. 54 p. (La Loge Noire ; Codex Sinaïticus ; 1). ISBN 978-2-7234-5899-3

Advertisements