Le testament d’un blogueur franc-maçon : Internet Maçonnique, de l’Espoir au Chaos

Testament d'un blogueur franc-maçon, LePrésentation de l’éditeur :

Après une décennie d’observation de l’Internet maçonnique et presque autant d’années consacrées à l’édition du Blog Maçonnique, Jiri Pragman qui a défriché l’Internet maçonnique francophone, constate l’évolution de ce paysage maçonnique « virtuel » avec une extériorisation plus importante des obédiences et loges maçonniques, avec l’arrivée des réseaux sociaux, et l’apparition de manières d’agir sur le web – ou dans la « blogosphère maçonnique » – bien éloignées des idéaux du pionnier.

Jiri Pragman a publié en 2004 « L’Internet est-il maçonnique ? ».Il a également dirigé « Visage(s) de la Franc-Maçonnerie à Tournai » (2006) et « Hiram, et après ? » (2007). Il a adapté pour la Belgique « L’ABCDaire de la Franc-Maçonnerie » (2011).

Avis :

Je ne vais pas désavouer ce que j’ai dit tantôt sur le Blog Maçonnique, le blog de Jiri Pragman est une véritable mine d’informations et une source d’informations mais en ce jour de nouvel-an où tout le monde se souhaite la bonne année, Le Testament d’un blogueur franc-maçon fait l’effet d’un pavé dans la mare.

Alors oui, on peut parler d’un testament car il semblerait que le Blog Maçonnique a fait son temps, mais est-ce que ce n’est pas pour mieux revenir après ? Je me faisais justement la même réflexion concernant un blog personnel que j’entretiens depuis une dizaine d’année. Il faut dire à l’heure de la surconsommation, un site ou un blog, s’il ne se remet pas en question, il ne fait pas long feu. Et puis, il faut dire que la vie virtuelle est chronophage et je vous avoue que même moi, il arrive des moments où je surchauffe.

Il ne faut pas se voiler la face, tout le monde en prend pour son grade. Blogueurs, lecteurs, obédiences, réseaux sociaux et … Tout est passé à la moulinette. Je pense qu’il ne fallait pas attendre cet ouvrage pour dire que le web est une jungle hostile où on entend les gazouillis des réseaux sociaux, le plagiat d’un site à un autre et … Ce n’est pas une grosse surprise mais je comprends qu’au bout d’un moment, on peut en avoir marre et vouloir passer à autre chose ou du moins de faire une pause.

Le web est un concentré de société, où tout est décuplé. Lorsque vous publiez quelque chose, celui est partagé, tweeté d’une façon exponentielle. Il y a de quoi perdre pied, surtout que le partage d’information peut parfois vous conduire à la faute. Souvenez-vous qu’en 2013, je me suis vautré royalement avec le décès de Christian Jacq, ainsi que d’autres blogueurs … Un grand moment de solitude n’est-il pas ? Et forcément, Jiri nous rappelle les bonnes règles du journalisme et la vérification de l’information. Mais bon, il faut être pris pour être appris !

Et puis quand les lecteurs s’en mêlent, ça peut tourner à la foire aux boudins. Les lecteurs sont également les acteurs du web et parfois, ceux-ci partent en dérive et le recadrage est une énorme perte de temps. Malheureusement, jouer le gendarme est l’une des contraintes du blogging.

Pour la question des loges et des obédiences, je ne vais rentrer dans les détails, vu que je ne suis pas assez versé dans la matière.

Les réseaux sociaux sont également évoqués, mais faut-il rappeler que ces fameux réseaux sont des concentrés de société, où lorsqu’on dit quelque chose est répercuté d’une façon exponentielle. Il faut rester honnête, il n’y a pas fallu attendre F… pour commenter ou T… pour gazouiller pour que le « mystère » maçonnique soit l’objet de conversations. Il n’a pas fallu attendre l’arrivée d’Internet pour voir ce genre de chose.

Il faut suivre l’évolution des choses. Ce n’était forcément mieux, il y a 10 ans et on dira sûrement la même chose dans une décennie en prétextant que c’était mieux avant. C’est un peu un cercle vicieux quand on regarde bien.

Pour la question du marché du livre maçonnique. Il est vrai que les maisons d’édition ont senti qu’il y avait un filon à exploiter, mais est-ce que les blogueurs qui publient les dossiers de presse de ces maisons d’éditions ont-ils vraiment quelque chose à gagner ? Est-ce qu’un site comme Amazon rémunère les blogueurs, y compris le Blog Maçonnique ? J’ai du mal à croire que c’est le cas. En tout cas, chez moi, ce n’est pas le cas. Et puis, après tout le monde est libre de publier ce qu’il a envie. Na !

Perso, je fonctionne au coup de cœur, à l’instinct, un livre, un film ou un autre document lorsqu’il m’interpelle, je lui donne un avis plus ou moins important et les références qui m’ont moins marqué, je ne m’étale pas dessus. C’est comme donner le bâton pour se faire battre.

Au final, je pense que le Blog Maçonnique se doit de faire une pause avant de mieux revenir car il reste et restera à jamais LA référence.

PRAGMAN, Jiri. Le testament d’un blogueur franc-maçon : Internet Maçonnique, de l’Espoir au Chaos. [S.l] : éd. du Golem, 2013. Format : Kindle. 529 KB.

2 réflexions sur “Le testament d’un blogueur franc-maçon : Internet Maçonnique, de l’Espoir au Chaos

  1. Ping : Blog maçonnique : Stop ou encore ? | Littérature maçonnique

  2. Ping : Masonica 2015, premières infos | Littérature maçonnique

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.