Étiquettes

, , , , , , , , , , ,

The BibleSynopsis :

De la Genèse à la Révélation, les événements les plus importants de « La Bible » : l’arche de Noé, l’Exode, Samson et Dalila, la naissance, la mort et la résurrection de Jésus …

Avis :

Ils sont forts ces Américains ! Et ce n’est pas la première fois que nos amis d’Outre-Atlantique adaptent des événements bibliques, comme durant les années 50 et l’âge d’or du cinéma avec des péplums comme Les Dix Commandements de Cecil B. De Mille. Ici, les scénaristes et réalisateurs, Mark Burnett et Roma Downey revisite la Bible de la Genèse avec Adam et Eve à la résurrection du Christ en passant par le roi Salomon. Actuellement cette série est diffusée sur la chaîne française Paris Première, cette série a bien marché sur le câble aux États-Unis en dépassant une autre série comme The Walking dead.

Alors que penser de cette mini-série. Raconter autant d’évènements en 10 x 52 min était un défi conséquent et si les critiques parlent d’un travail bâclé malgré les efforts mis en place. Moi, je pense le contraire. La série se veut bien construite, certes rapides sur bien des faits, on revisite l’histoire à vitesse grand V. Il faut noter également les producteurs précisent qu’à chaque début d’épisode, il s’agit d’une adaptation du livre saint. Il s’agit tout simplement d’une interprétation du livre et on notera la présence d’universitaires, de religieux et autres conseillers.

En regardant les premiers épisodes, je constate que les scénaristes ont adapté, zappé et changé quelques éléments. Pour vous donner quelques exemples :

  • La création du monde, l’histoire d’Adam et Eve et de leurs enfants doit prendre environ 5 minutes du premier épisode.
  • L’arche de Noé semble tellement petite vue de l’extérieure qu’on se demande comment a-t-il pu transporter autant d’animaux et de gens ???
  • Abraham et sa famille, les pros des courtes distances pour éviter la famine, alors que dans la Bible, on dit que c’est Abraham et Isaac qui se sont éloignés durant 3 jours. On notera aussi le sacrifice animal, la Bible parle d’un bélier et la série, un agneau. Ce n’est qu’un détail, je le concède, mais les petites erreurs sont monnaies courantes.
  • La bataille de Sodome ressemble à ce qu’on pourrait retrouver dans des séries comme Spartacus ou Game of Thrones. C’est une bataille spectaculaire pour libérer le neveu d’Abraham, le dénommé Loth.
  • Le personnage de Satan (Mohamen Mehdi Ouazanni) ressemble fortement à Barack Obama …

Je ne vais pas dénombrer l’ensemble des faux raccords et des petites incohérences qui tiennent plus du détail et qui échapperont aux spectateurs.

En définitif, j’ai dû relever une petite dizaine d’incohérences mais cela reste de petits détails qui échapperont à la plupart des téléspectateurs. Il faut dire que pour expédier les histoires à la vitesse de la Lumière, il faut y aller. Je note aussi qu’il aurait été intéressant d’exploiter certains sujets ou certains personnages, alors que d’autres sont plus futiles. Je conçois que les gens soit intéressés par la vie du Christ, mais il est dommage de voir certains personnages avoir droit à un demi épisode. Mais encore une fois, on retrouve le problème de départ, le nombre d’épisodes et au lieu de s’étaler sur une saison, il y en faudrait au moins 2 ou 3.

La question du réalisme, des effets spéciaux, on sent qu’on a mis le paquet. Cela ne vaut pas Les Piliers de la Terre ou Game of Thrones, mais avec un budget de 22 millions de dollars, on obtient un beau résultat avec un jeu d’acteurs correct, sans être flamboyant. La Bible reste une mini-série agréable à regarder où on apprend certaines choses que l’on soit croyant ou non.

Maintenant, je me pose une question : à quand une série sur la franc-maçonnerie ? Une série qui retrace les grandes étapes ou une série qui met en avant le rôle de la maçonnerie dans l’histoire moderne. Et bien entendu, en évitant de jouer sur les clichés !

Advertisements