Étiquettes

,

Peut-on rire de toutQuatrième de couv’ :

Peut-on rire… du physique des gens, du malheur des autres, des pauvres, des riches, des vieux, des jeunes, des arabes, des juifs, des politiques, des autres, de soi-même, du Pape, de Dieu… ? A cette question, aussi longue que délicate, Philippe Geluck répond « oui », un grand « oui » qui se décline en nuances, en éclats de rire, en commentaires révoltés ou en exemples personnels. Le créateur du Chat évoque tous ces sujets « tabous », ces sujets qui « ne prêtent pas à rire » avec son ton, son impertinence, son envie toujours plus grande de rire des autres et de lui-même. Dans ce livre, Philippe Geluck interpelle le lecteur, l’invite à rire, à trouver par le rire la bonne distance, un regard neuf, à se méfier de ce qui « ne se fait pas », de ce qui « ne se dit pas » ou du politiquement correct.

Avis :

Une fois n’est pas coutume, Philippe Geluck abandonne momentanément son célèbre Chat pour écrire ce petit récit avec une question existentielle : Peut-on rire de tout ? Et comme le dit la quatrième de couverture, Geluck parle de tous les sujets « tabous ». Dieu, les religions, le sexe, les handicapés, … tous ces sujets qui font les choux gras des médias.

A l’heure actuelle, il n’y a que un sujet qui créée la polémique et si cet ouvrage se lit rapidement, il ne répond pas vraiment à la question, mais est-ce que l’auteur doit apporter une réponse ? Je pense que non, car c’est au lecteur d’y répondre ou du moins d’apporter un début de réponse, surtout si on a l’esprit ouvert. Certes, il y a de quoi avoir des doutes ou alors des grincements de dents, mais c’est voulu par l’auteur.

Après tout, si on ne badine pas avec l’amour, on ne rigole pas avec l’humour ! L’humour, arme à double tranchant qui n’est pas donné à tout le monde maîtriser, mais comme j’ai dit plus haut, si on a un esprit ouvert tout est possible.

GELUCK, Philippe. Peut-on rire de tout ?. Paris : JC Lattès, 2013. 157 p. ISBN 978-2-7096-3649-0

Publicités