Mots-clefs

, , , ,

Giacometti-RavenneLa Dépêche, journal du sud de la France a édité aujourd’hui un article sur les papas de ce cher Antoine Marcas à l’occasion du 3ème Salon du Livre et de la Culture Maçonnique de Toulouse. L’article s’intitule : « Des thrillers francs-maçons à la Médiathèque de Toulouse« . Le duo sera sur ses terres à la Médiathèque José Cabanis pour une conférence intitulée : « Littérature policière et Franc-maçonnerie » et qui aura lieu ce samedi 23 novembre 2013 à 14h30.

Extrait :

Jacques Ravenne et Éric Giacometti, auteurs de nombreux «thrillers maçonniques» devenus des best-sellers, seront les invités du Salon du livre maçonnique, demain samedi à Toulouse. Jacques Ravenne nous dit tout !

Comment est né votre duo ?

Nous nous sommes connus… au lycée Berthelot à Toulouse. Nous avions déjà une passion commune pour l’ésotérisme, et la région est passionnante, entre les Cathares, Rennes-le-Château… Nous lisions Gérard de Sède, et les Pyrénées étaient un très beau terrain de jeux ! Nous nous sommes retrouvés plus tard à Paris.

Pourquoi cet intérêt pour la maçonnerie ?

Au départ, nous avions des positions radicalement différentes. Éric, en tant que journaliste, a enquêté sur les réseaux maçons du Sud-Est et n’en avait pas une bonne opinion. Moi, je venais d’être initié au Grand Orient de France, une obédience humaniste et progressiste. Du coup, nous avons imaginé le personnage d’un flic franc-maçon, chacun de nous voyant les choses à sa manière. Cela a donné notre premier thriller, «Le Rituel de l’Ombre».

Malheureusement, nous n’apprenons pas grand chose sur le futur Marcas …

Publicités