Mots-clés

, , , , , ,

Rhapsodie en bleuQuatrième de couv’ :

On nomme loges bleues, les ateliers de base de la Franc-maçonnerie pour les distinguer des ateliers de perfectionnement, autrement appelés hauts grades, qui ne sont pas au-dessus de la maçonnerie bleue, mais peuvent venir en complément des ateliers aux trois degrés, d’apprentis, de compagnons et de maîtres.

Cette maxime exprime la conviction que chacune et chacun, avec le grade de maître, peut mener une très riche et complète vie maçonnique sans se laisser tenter par d’autres grades. En France, mais aussi dans bien d’autres pays, deux tiers des francs-maçons ne connaissent que les loges bleues.

Avis :

Peut-être que je ne vais rien vous apprendre en ce qui concerne les loges bleues mais pour ceux qui ignorent et pour vous donner une courte définition. Une loge bleue fait référence aux trois premiers degrés de la franc-maçonnerie, c’est-à-dire apprenti, compagnon et maître.

A travers ce petit ouvrage, Jean Verdun nous raconte son expérience de franc-maçon au sein des loges bleues et explique que chacun peut avec le grade de maître, mener une vie maçonnique complète, sans se laisser tenter par d’autres grades.

On peut dire que l’auteur est un « franc-parleur » et qu’il partage avec une certaine émotion son expérience.

VERDUN, Jean. Rhapsodie en bleu : Voyage initiatique autour des loges bleues. Paris : Dervy, 2013. 127p. ISBN 979-1-02-420006-4

 

Publicités