Mots-clefs

, , , , , , ,

Code du démon, LeQuatrième de couv’ :

Heather Kennedy a quitté la police de Londres depuis trois ans lorsqu’elle est appelée pour enquêter sur un étrange cambriolage perpétré dans l’une des réserves du British Museum. Au premier abord, rien ne semble avoir disparu mais Heather va rapidement découvrir qu’un livre est manquant. Écrit par Johann Toller, prophète illuminé du xviie siècle, cet ouvrage obscur prédit toute une série de catastrophes annonciatrices de l’Apocalypse et de la fin du monde. Aucune d’elles ne s’est produite… Jusqu’à maintenant.

Aidée d’une jeune fille de 19 ans membre d’une tribu secrète et de l’ex-mercenaire Leo Tillman, Kennedy pourra-t-elle interrompre le cours inexorable de ces prophéties menant à la pire d’entre elles : la mort d’un million de personnes ?

Avis :

Adam Blake est le pseudonyme d’un scénariste des X-Men et des 4 Fantastiques et si à première vue, les activités de romancier et de scénariste semblent différentes, elles sont finalement complémentaires avec cet auteur. La construction de ce roman est excessivement bien construite et pourtant ce romancier n’est pas à son premier coup d’essai. En 2011, Adam Blake signait L’évangile des Assassins. Je vous rassure tout de suite, je ne l’ai pas lu et je le regrette. L’auteur distille astucieusement des petits rappels des événements précédents.

Suite à une intrusion dans les réserves du British Museum, l’ex-flic Heather Kennedy est appelée pour cette première énigme, si toute fois quelque a disparu … L’héroïne a sans conteste de la ressource, même si elle est aidé d’un stagiaire, Ben Rush. Au cours de l’histoire, on apprend que Heather Kennedy et le mercenaire Leo Tillman ont été confronté à une terrible secte et que celle-ci est de retour. L’esprit de vengeance est là et bien là … Difficile d’en dire plus sans révéler trop d’élément et difficile d’imaginer en sortir indemne à la fin de ce roman.

Bref, ce roman de genre ésotérico-mystico-biblique est très réussi. Il s’agit d’une lecture détente où les capacités intellectuelles ne sont pas surmenées. Une petite perle littéraire qui n’est pas désagréable.

BLAKE, Adam. Le code du démon. Boulogne-Billancourt : MA éditions, 2013. 420 p. ISBN : 978-2-82240-200-2

Publicités