Mots-clefs

, , ,

Detroit Masonic TempleL’ex-chanteur du groupe White Stripes, le dénommé Jack White a sauvé in extremis le Detroit Masonic Temple en remboursant les 142.000 $ de dettes.L’imposant édifice, construit en 1922, est le plus grand temple maçonnique au monde et il comprend 3 salles de concert, dont l’une d’elles, d’une capacité d’accueil de 1.586 places, vient d’être renommée en l’honneur du chanteur par les responsables du temple.

Plusieurs grands groupes se sont produits au Detroit Masonic Temple, dont The Who et les Rolling Stones. Sans l’intervention de Jack White, qui a foulé à plusieurs reprises la scène qui porte désormais son nom, l’édifice aurait été mis en vente. Le nom Detroit Masonic Temple figure au Registre national des sites historiques américains, une liste de monuments et de lieux protégés.

Publicités