Étiquettes

, ,

Forteresse digitaleQuatrième de couverture :

Lorsque le super-ordinateur de décryptage de la NSA ne parvient pas à déchiffrer un code, l’agence appelle à la rescousse sa cryptanalyste en chef, Susan Fletcher, une belle et brillante mathématicienne. Ce que va découvrir Susan ébranle tous les échelons du pouvoir : la NSA est prise enotage – non sous la menace d’une arme ou d’une bombe, mais par un système décryptage inviolable qui, s’il était mis sur le marché, pulvériserait tout lerenseignement américain ! Prise dans un tourbillon de secrets et de faux-semblants, Susan se bat pour sortir l’agence de ce piège. Trahie de touscôtés, il ne s’agit bientôt plus seulement pour elle, de défendre son pays mais de sauver sa propre vie, ainsi que celle de l’homme qu’elle aime.

Avis :

Le premier roman de Dan Brown est un techno-thriller surprenant. Si vous n’avez pas la chance de connaître l’auteur personnellement,vous allez ou vous avez appris à le faire avec Forteresse digitale. Ainsi aufil des pages, vous découvrez le goût très prononcé de l’auteur pour la cryptologie et les codes à déchiffrer. Cela vous rappelle quelque chose, non ?

Dans ce roman, nous abordons le sujet des libertés.Sommes-nous libres de nos gestes et nos paroles ? Sommes-nous vraiment observés de tous ? Qui épient nos mouvements ? Pour la petite histoire, le livre a été écrit en 1998 et depuis lors Facebook est arrivé. Je dis ça, je ne dis rien …

On pardonnera les quelques erreurs de Dan Brown qu’il y adans ce premier roman. L’un des défauts de cette lecture et c’est également lecas dans tous ses romans, c’est son envie d’en finir. L’intrigue se construitbien, le style n’est pas celui d’un académicien mais on remarque entre celui-ciet Le Symbole perdu, une montée en puissance de l’auteur, malgré ses démons de romancier.

Forteresse digitale est une vraie course contre la montre etles petits chapitres vous font vibrer. L’envie de dire à Susan Fletcher, l’héroïnedu roman, de ne pas aller là où il ne faut pas aller. Si il est marqué « INTERDITDE RENTRER », vous n’allez pas rentrer mais là, si ! Vous rentrezavec l’héroïne dans la Forteresse digitale. Allez-vous en sortir ? Allez-vouséviter l’apocalypse ? Allez-vous éviter les balles des agents de la NSA (NationalSecurity Agency ) ?

Nous voilà quelques semaines des vacances d’été et si vous avez envie de frissonner sans vous prendre la tête, pensez à Forteresse digitale.

BROWN, Dan. Forteresse digitale. Paris : JC Lattès, 2007. 449 p. ISBN 978-2-7096-2630-9

Advertisements