Quai des cadavres

Quatrième de couverture  :Quai des cadavres

À Dunkerque, en plein jogging matinal, Franck découvre le cadavre d’un homme portant un tablier, un compas planté dans le coeur. Ce symbole rappelle étrangement celui des francs-maçons. Tous les indices portent à croire qu’il s’agit d’une conjuration ourdie par cette fraternité mystique. L’enquête est confiée aux inspecteurs Balzer et Manhélé, réputés pour leur expertise en matière d’ésotérisme. Les policiers explorent toutes les possibilités et rien ne doit être laissé au hasard. D’ailleurs, pour Franck le joggeur, cette découverte peut-elle être une coïncidence ? Bienvenue dans un univers cabalistique.

Avis :

Quai des cadavres est l’une des découvertes de cette années 2013. Jean-Pierre Bocquet est un auteur nordiste et à voir son style et la façon dont il nous détaille avec délectation chaque scène, on peut dire que les jours de Franck Thilliez et de ses polars « nordistes » sont comptés (bien que les 2 auteurs n’évoluent pas dans le même registre).

Une enquête palpitante au cœur de la franc-maçonnerie, un meurtre digne des plus grands polars, deux héros qui feront parler d’eux, un humour subtilement distillé et corrosif, il n’en faut pas plus pour avoir les ingrédients d’un très grand polar. Ce qui m’a profondément touché dans ce roman, c’est sa proximité. Est-ce que cela est dû au fait d’être frontalier ? Je suppose que oui !

Les héros de ce polar Max « Mac » Balzer et Benhalim « Benah » Manhélé sont flics, francs-maçons, et viennent rejoindre la liste des policiers comme Antoine Marcas ou Sam Cappelle. L’intrigue se veut soignée, rythmée, propre, et certaines allusions aux Rituels et Hauts Grades sont pleines de sens si on connaît le milieu maçonnique. Le lecteur lambda passera certainement à côté de ces informations.

Le travail de recherche est très méticuleux et cela se sent au cours de la lecture. Chaque mot a été pesé et jugé. L’auteur nous livre un roman où les mots ont été placés comme les pièces d’un mécanisme d’orfèvrerie.

Biblio :

BOCQUET, Jean-Pierre. Quai des cadavres. Villeneuve-d’Asq : Ravet-Anceau, 2013. 328 p. ISBN 978-2-35973-318-1

5 réflexions sur “Quai des cadavres

  1. Ping : Un grand maître dunkerquois | Littérature maçonnique

  2. Ping : Paroles d’auteur : Jean-Pierre Bocquet | Littérature maçonnique

  3. Ping : Festin de veuves, le nouveau polar de Jean-Pierre Bocquet | Littérature maçonnique

  4. Ping : Le maître du sceau | Littérature maçonnique

  5. Ping : Le pacte satanique | Littérature maçonnique

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.