Mots-clefs

, , , , , , , , ,

Synopsis : Anges & Démons

Une antique confrérie secrète parmi les plus puissantes de l’Histoire, les « Illuminati », qui s’était juré autrefois d’anéantir l’Eglise catholique, est de retour. Cette fois, elle est sur le point de parvenir à son but : Robert Langdon, expert en religions d’Harvard, en a la certitude.

Langdon a peu de temps pour comprendre ce qui se trame contre le Vatican et déjouer ces nouveaux crimes. Une course contre la montre et contre les tueurs qui démarre tel un jeu de piste : des églises romaines aux cryptes enfouies, des catacombes les plus profondes aux majestueuses cathédrales …

Pour l’aider à comprendre toutes ces énigmes, Langdon va rencontrer Vittoria Vetra, une scientifique aussi belle que mystérieuse.

Cette fois, il sait à qui il se confronte. Cette enquête diabolique est un piège, chaque secret est une clé, chaque révélation un danger…

Avis :

On prend les mêmes et on recommence … C’est ce que pourrait dire le spectateur lambda lorsqu’il voit la fiche du film. Ron Howard aux commandes, Tom Hanks devant la caméra et c’est reparti pour tout une série de mystères. C’est un peu réducteur, je l’accorde !

L’avantage de cette seconde adaptation du roman de Dan Brown, c’est la rapidité de la trame. L’action se déroule en moins de 12h et rend le film plus attrayant. Un autre avantage de ce film, c’est son casting. Hormis Tom Hanks qui est un acteur bankable d’Hollywood où lorsque son nom est à l’affiche d’un film, celui-ci va être rentabilisé. Au casting, nous avons également Ewan McGregor qui est un bon acteur mais qui n’a jamais vraiment pu percer. Bien qu’il a fait pas mal de chemin depuis Star Wars, cet acteur a quand même quelques casseroles aux fesses comme « The Island » mais lorsqu’on voit son dernier film « The Impossible », on se dit qu’il est tout simplement superbe en père de famille recherchant sa femme et ses enfants après le tsunami du sud-est asiatique.

Toujours au casting, une très belle inconnue qui remplace la fade Audrey Tautou, j’ai nommé Ayelet Zurer. Cette actrice d’origine israélienne n’a qu’une petite filmographie. Elle n’a qu’une dizaine de films au compteur, parmi lesquels plusieurs blockbusters dont le prochain Superman. Il y a également un acteur que j’aime bien qui est Stellan Skarsgard. Cet acteur aux talents multiples est quelqu’un de discret, souvent cantonné au second rôle, il apporte selon moi le dénouement final à l’intrigue.

Sinon le film vaut quoi ? Après le demi-succès du Da Vinci Code, Ron Howard a changé sa caméra d’épaule et est parti dans scénario beaucoup plus dynamique. La course-poursuite dans Rome rend le film vraiment haletant et comme pour le précédent film, c’est avec la version longue de celui-ci que vous allez prendre le plus de plaisir. Bien que le film dure 2h20min, celui-ci compile bien le roman mais moi étant un fan de la version longue, vous ne serez pas déçu de le voir.

Au bout du compte, Anges & Démons est l’épreuve finale alors que le Da Vinci Code était le brouillon. Maintenant reste la grosse inconnue pour l’adaptation du Symbole perdu. Ron Howard ne fera pas la passe de 3 suite à l’accueil reçu par le monde de la presse. C’est le réalisateur Mark Romanek qui pourrait s’y atteler. J’ai pêché ses informations sur AlloCiné et la dernière en date remonte à octobre 2011. Le site Ciné Horizon lui parle quand même d’une adaptation pour 2014 sans de réelles informations.

Wait and see …

Publicités