Mots-clefs

, , ,

Quatrième de couverturedictionnaire

Bien que fondée sur la tolérance et l’exercice d’une conscience affranchie des dogmes et des présupposés, la Franc Maçonnerie n’échappe pas davantage que d’autres groupes ou institutions aux idées toutes faites et aux représentations réductrices qu’elle se fait d’elle-même. Insensiblement, le poids des habitudes, l’inertie de la routine finissent par faire oublier aux esprits même les plus éclairés leurs imperfections et leurs petits travers. Or peut-on imaginer de penser librement sans liberté préalable du regard ? Ce regard que l’on porte sans cesse autour de soi, il est utile de le porter d’abord sur soi-même, de relativiser somme toute sa propre importance et de la replacer à l’échelle du monde. Toutefois, autocritique et remise en question ne doivent pas pour autant s’apparenter à une mortification. Le sage, après tout, est d’abord celui qui a le bon goût de rire de lui-même.

Avis

Dans la grande série des petits guides pratiques, je me demande le petit dictionnaire paradoxal et impertinent de la franc-maçonnerie signé par Pierre Kubic, Docteur en sociologie et initié. Ce n’est pas le premier guide qui sort sur le sujet et un peu comme le Guide Michelin, nous retrouvons des définitions incontournables avec il me semble une touche d’humour, d’ironie et de conscience, cela prouve qu’on peut rire de tout et même de soi-même.

KUBIC, Pierre. Petit dictionnaire paradoxal et impertinent de la franc-maçonnerie. Liège : Céfal, 2004. 72 p. ISBN 2-87130-149-2

Publicités