Étiquettes

, , , , , , , , , ,

Quatrième de couv’ : Le secret de Dieu

Jérusalem : ville sainte, ville maudite. Depuis plus de mille ans, trois religions s’y entre-déchirent. Les guerres s’y succèdent. Les attentats s’y multiplient. Un homme, archéologue et franc-maçon, a découvert les racines du mal. Mais on ne croise pas impunément le chemin des Fils des Ténèbres…

Dans ce grand thriller initiatique, David Emton, brassant personnages, époques et lieux, éclaire d’un jour nouveau l’histoire des religions et des hommes.

Avis :

Premier ouvrage pour David Emton et quel coup de génie !

On pourrait se limiter à cette petite phrase pour décrire le secret de Dieu. Ce thriller a le mérite de prendre de vous prendre à la gorge par son rythme haletant avec des chapitres courts et nerveux. Pour rendre l’histoire encore plus prenante, on retrouve quelques flashbacks pour intensifier la révélation …

Bien que le genre ne soit pas innovant, ce premier roman a le mérite de vous rentrer directement dans son histoire, à l’inverse d’autres où il faut attendre une centaine de pages avant de s’installer dedans. La grande force de ce roman c’est son manque de temps morts et si vous n’êtes pas du genre marathonien, vous serez vite à bout de souffle !

On pourrait croire que par moment tout cela va trop loin et qu’il y a un trop de tout mais au bout d’un moment, le lecteur s’en accommode assez bien. Bien que le sujet a déjà été exploité et mis à toutes les sauces, l’auteur-reporter nous emmène en Terre sainte, nous fait explorer Jérusalem sous un jour nouveau, nous entraînant dans les souterrains et les méandres de cette ville sainte. Il nous promène aux alentours des grottes de Qumrân, aux abords de la mer Morte, lieu de la découverte en 1947 de manuscrits antiques originaux, dont les milliers de fragments dévoilent les sources de la Bible.

Les héros, Daniel et Julie percent « comme par hasard » un secret qui pourrait rendre les croyants hystériques. Si nous voyageons à travers la Terre sainte, nous faisons de même avec des personnages de confessions différentes et également de francs-maçons, le roman met à jour les Origines du Mal …

Au fil des pages, une archéologue apprend à Daniel et Julie que la Bible ne dit pas tout et qu’un secret caché par Dieu n’a pas été révélé à l’humanité …

Finalement, je vais vous donner de bonnes raisons de lire ce petit bijou :

  • Un style propre à l’auteur, pas de copier/coller avec des auteurs du genre.
  • Un niveau d’érudition sans faute. Les références historiques, religieuses et autres sont très bien exploitées, ce qui ne donne pas au lecteur, l’impression d’être un mouton qu’on conduit là où on veut. La « démarche pédagogique » de l’ouvrage est tellement bien amenée et elle est surtout sans lourdeurs.
  • Une intrigue qui est tout simplement à couper le souffle. Le Secret de Dieu est pour moi et le blog de Littérature maçonnique, l’un des petits trésors de 2013.

Maintenant, est-ce qu’il s’agit d’un coup de poker de l’auteur pour ce premier roman ou le début d’une nouvelle histoire amour littéraire ? On en redemande et on attend surtout un prochain roman.

EMTON, David. Le secret de Dieu. Paris : Albin Michel, 2012. 600 p. ISBN 978-2-2262-3846-7

Advertisements