Atlantis

Quatrième de couvertureAtlantis

En 9000 avant J.-C., selon Platon, se dressait, au milieu de l’Atlantique, une île peuplée par des guerriers, les Atlantes. Mais, en quelques heures funestes, elle fut engloutie par les flots… De nos jours, au large de la Grèce. Lors de l’exploration sous-marine d’une épave, l’archéologue Jack Howard trouve un disque en or massif qui donnerait la clé de la cité perdue. Au même moment, dans une nécropole égyptienne, le professeur Hiebermeyer découvre sur une momie un papyrus rédigé en grec ancien qui mentionne Atlantis et révèle son emplacement… Avec ces deux découvertes, toute la science archéologique est remise en cause. Et même les plus sceptiques doivent se rendre à la raison : 1’Atlandide n’est peut-être pas un mythe mais une réalité…

Avis

J’ai découvert David Gibbins cet été et après avoir lu quelques uns de ces ouvrages, je me suis dit qu’il était temps de vous en parler.

Qui ne connaît pas la légendaire Atlantide ? Que diriez-vous de la chercher avec Jack Howard, le héros de l’auteur ? Je me doute que vous avez envie de dire oui … Le roman est plaisant à lire, la description des méthodes archéologiques est finement détaillées, voire peut-être un peu de trop par moment, mais cela n’enlève en rien à la qualité du livre.

On retrouve tous les ingrédients du roman d’aventure :

  • Un mystère sans énigmes à 2 francs 6 sous ;
  • Un héros insubmersible, indestructible, … Bref un héros comme seul les auteurs anglo-saxons peuvent nous les faire ;
  • Une bonne dose de savoir-faire archéologique ;
  • Un rien d’irréalisme ;
  • Un chouilla de bons sentiments et d’amour ;
  • Des méchants russes très méchants.

Maintenant cela ne veut pas dire que l’auteur prétend avoir trouvé la cité de l’Atlantide, mais il s’agit d’un bon moment de lecture sans basculer vers les clichés du surnaturel et de l’ésotérisme bon marché qui tue trop souvent les romans archéologiques.

GIBBINS, David. Atlantis. Paris : Pocket, 2007. 531 p. ISBN 978-2-266-16486-3

2 réflexions sur “Atlantis

  1. Ping : Pharaon | Littérature maçonnique

  2. Ping : Le dernier évangile | Littérature maçonnique

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.