Mots-clefs

, , , , ,

Quatrième de couverture

Bien qu’étant l’un des plus récents parmi les nEcossaisombreux rites que compte la franc-maçonnerie, le Rite Écossais Ancien et Accepté (REAA) n’en plonge pas moins ses racines aux sources mêmes de la tradition maçonnique qu’il récapitule, en quelque sorte. Ceci explique sans doute pourquoi il est aujourd’hui, pour ses hauts grades, le plus répandu dans le monde.

Dans la diversité de sa pratique, en France comme à l’étranger où il connaît des expressions parfois très différentes , le REAA conserve et transmet certaines des légendes fondamentales et quelques-uns des grades centraux de tout l’édifice maçonnique.

Cet ouvrage propose une introduction au REAA dont, en présentant les usages et les enseignements, il donne à comprendre la dimension « d’arche traditionnelle » de toute la franc-maçonnerie. Il constitue aussi un précieux guide de lecture et de réflexion.

Avis

Yves-Max Viton est un ancien Grand Maître de la GLF et a publié pour le compte des PUF, ce guide sur le REAA . Comme souvent les ouvrages de la collection « Que sais-je ? » sont de vraies références lorsqu’il s’agit d’expliquer les bases d’un sujet mais comme j’ai dit précédemment, comment voulez-vous expliquer dans les détails en moins de 130 pages ? Ce n’est pas beaucoup possible en effet mais cela n’enlève en rien à la qualité de l’ouvrage.

L’auteur se concentre surtout sur les 33 degrés du Rites et malheureusement, il zappe un peu plus les explications sur les cérémonies. Peut-être qu’on est en droit de regretter un manque d’explications sur les fondements de l’Ecossisme et sur les valeurs transmissent.

Je vais me répéter de nouveau : Comment voulez-vous que le REAA tiennent en moins de 130 pages ? En tout cas, cela reste une référence à avoir près de soi lorsqu’on est un « petit nouveau » du REAA.

VITON, Yves-Max. Le Rite écossais ancien et accepté. Paris : Presses universitaires de France, 2011. 127 p. ISBN 978-2-13-058195-6

Publicités