Mots-clés

, , ,

Pour pouvoir diffuser l’ensemble des connaissances, Henri La Fontaine, Paul Otlet et Gérard Cooreman pensent à un travail de coordination des connaissances mondiales. Au cours du premier congrès mondial des associations internationales de bibliographie qui a eu lieu entre le 9 et le 11 mai 1910. Le projet de statut a été quant à lui deux ans auparavant sous le nom de l’Office central des institutions internationales.

L’Union des Associations Internationales a pour but de favoriser la coopération et l’établissement des relations et des échanges entre les différentes associations et instituions internationales. L’UAI est liée à l’IIB. Elle établit chaque année des bulletins, des publications et un annuaire de la vie internationale. Elle s’occupe également de la préparation et de la rédaction de compte-rendu de divers congrès d’associations organisés au cours de l’année.

A sa création, ses moyens financiers sont les cotisations de ses membres, les dons, les legs, les subsides des associations internationales publiques ou privées et la ventes des publications.

A l’époque, l’Etat belge avait mis à sa disposition des locaux d’une superficie de 4.200 m² où on y retrouve :

  • La Bibliothèque internationale avec 75.000 volumes
  • Le Répertoire bibliographique universel avec 11 millions de fiches
  • Les archives documentaires internationales avec +/- 10.000 dossiers documentaires et 300.000 documents iconographiques.

Le congrès demande aux association d’adhérer à l’Union et que chaque une d’entre-elles désignent un représentant. L’ensemble de ces membres forme un « corps diplomatique scientifique et social ». En 1914, l’UAI regroupe 230 associations en tant que membres, soit plus de la moitié des associations existantes.

Au cours du premier conflit mondial, les activités de l’IIB et de l’UAI ont été stoppés net par la force des armes. En 1920, à la reprise des activités, l’UAI décide de créer la première université internationale au cours de la Quinzaine Internationale. Les activités de l’université internationale se sont exercés jusqu’en 1927.