De l’Institut International de Bibliographie à la Fédération Internationale de Documentation

Le monde de la bibliographie se devait être encadré par une institution digne de ce nom et en 1893, Henri La Fontaine et Paul Otlet créent l’Office international de Bibliographie Sociologique. Deux ans plus tard, ils convoquent pour une conférence de bibliographie, différentes personnes et institutions intéressés par cette standardisation de la documentation et décide de la création de l’Institut International de Bibliographie, dont l’objectif est l’organisation d’un Répertoire bibliographique universel.

A la fin de cette conférence, des démarches ont été entreprises pour être reconnu par l’état belge et le 14 septembre 1895, l’Office International de Bibliographie est reconnu par arrêté royal. L’Office International de Bibliographie s’occupe des questions administratives et en particulier l’élaboration du répertoire bibliographique universel. L’Institut International de Bibliographie quant à lui s’occupe des études théoriques et techniques.

En 1903, l’état belge demande la publication et l’édition de la Bibliographie Nationale de 1881 à 1900. La Fontaine, Otlet et l’IIB travaillent sur la création de la CDU en se basant sur la classification décimale de Dewey. La première édition complète de la Classification décimale universelle est publiée en 1905.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.