Mots-clefs

, , , , , , ,

Quatrième de couverture

1327. Quatre enfants sont les témoins d’une poursuite meurtrière dans les bois : un chevalier tue deux soldats au service de la reine, avant d’enfouir dans le sol une lettre mystérieuse, dont le secret pourrait bien mettre en danger la couronne d »Angleterre. Ce jour scellera à jamais leurs destinées …

Gwenda, voleuse espiègle, poursuivra un amour impossible ; Caris, libre et passionnée, qui rêve d être médecin, devra défier l’autorité de l’Église, et renoncer à celui qu’elle aime ; Merthin deviendra un constructeur de génie mais, ne pouvant épouser celle qu’il a toujours désirée, rejoindra l’Italie pour accomplir son destin d’architecte ; Ralph son jeune frère dévoré par l’ambition deviendra un noble corrompu, prêt à tout pour satisfaire sa soif de pouvoir et de vengeance.

Prospérités éphémères, famines, guerres cruelles, ravages féroces de la peste noire … Appuyée sur une documentation historique remarquable, cette fresque épique dépeint avec virtuosité toutes les émotions humaines, à travers un demi-siècle d’histoire mouvementée …

Avis

Peut-on parler d’une suite aux Piliers de la Terre ? Oui et non, mais on retrouve le coup de génie de Ken Follett dans ce roman à l’intrigue moyenâgeuse. Le style, l’ambiance, les personnages, tout est là pour faire un chef-d’œuvre et voire même une future adaptation télévisuelle.
Bien que l’histoire a du mal de se mettre en route, ne vous attendez pas à rencontrer des bâtisseurs de cathédrales, mais si vous prenez le temps de lire les 1336 pages du livre de poche, vous irez à la rencontres des différentes guildes de marchands, du combat entre la médecine et l’Église et bien d’autres encore …
FOLLETT, Ken. Un monde sans fin. Paris : Librairie générale française, 2009. 1336 p. ISBN 978-2-253-12576-1
Publicités