Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , , , ,

Après avoir parlé du roman, il est temps de parler de son adaptation. Bien que celle-ci n’a pas été transposée au grand écran, c’est par la « petite lucarne » que nous retrouvons les personnages du roman de Ken Follet dans cette série de 8 épisodes. Le problème d’une adaptation de roman, c’est la libre interprétation du réalisateur et combien de romans adaptés ont été des échecs cuisants !?

Dans le cas de cette adaptation, il y a quelques raccourcis mais cela ne nuit en rien l’histoire et cela très fidèle à l’œuvre originale.  Dans le cas des personnages et du jeu d’acteur, nous avons un casting relevé, peut-être que certains diront que ce sont des acteurs de second plan mais ils jouent d’une façon magistrale. Par qui vais-je commencer ? Commençons par le rôle le plus marquant selon les dires des spectateurs, celui Ian McShane alias Barbe-Noire dans Pirates des Caraïbes alias Waleran Bigod, le maître manipulateur de l’histoire, un vrai rôle de composition selon moi.

Qui n’a pas aimé le personnage de Tom le bâtisseur ? Le bon père de famille contraint d’abandonner son fils Jonathan, mais qui se rachète lorsqu’il commence à bâtir la cathédrale auprès de son fils Alfred et de son beau-fils Jack. Rufus Sewell c’est surtout Adémar dans Chevalier ou Jacob Hood dans la série Eleventh hour ou encore le prince Léopold d’Autriche dans L’illusionniste. Je ne vais pas faire toute sa filmographie mais en regardant de plus près, je constate que cet acteur gagne en maturité et en qualité de jeu dans Les Piliers de la Terre, il excelle !

Dans les personnages les plus importants, il y a Jack Jackson (Eddie Reydmane) et sa mère Ellen (Natalia Wörner). Ce sont sans conteste les rôles clés. Il y a la relation entre Jack et Aliéna (Hayley Atwell, Captain America). Bien entendu, il y a bien d’autres personnages, comme le prieur Philippe (Matthew McFadyen, Orgueil et préjugés), la conscience de cette série. Je ne vais vous faire l’affront de vous parler de toute la distribution et de vous raconter de l’histoire au risque que vous n’ayez plus l’envie de lire ou de voir la série.

Publicités