Étiquettes

, , , , ,

Quatrième de couverture

1695. Une loge secrète profite de la reconstruction de la Grand Place de Bruxelles pour y dissimuler un message crypté, menant à une découverte effroyable. 1944. Les nazis sont sur le point de décoder le message. Un historien et une jeune résistante tentent de les devancer. De cette course au trésor dépendra l’issue de la seconde guerre mondiale! Ars Magna, un cycle en trois albums, à la croisée du Triangle secret, d’Indiana Jones et du Da Vinci Code !

Avis

Si vous avez aimé Le Rituel de l’ombre, vous allez aimer Ars Magna. L’histoire se déroule en Belgique sous l’occupation allemande. Les plus hautes instances nazies sont à la recherche d’un secret qui va leur permettre de dominer le monde ! Ce terrible secret a été ramené par les Croisés et est gardé par une loge maçonnique … Intrigue quand tu nous tiens !

Alcante et Jovanovic signent le premier tome d’une trilogie nommée Ars Magna. Cette trilogie aura comme toile de fond, une quête ésotérique liée à la franc-maçonnerie dans la Bruxelles nazie. Si à première vue, on ressent un arrière goût de déjà vu, ce premier opus fourni par ces auteurs nous livre  une intrigue au scénario solidement ficelé et d’une fluidité exemplaire. Les 48 pages du tome Enigmes se lisent avec une aisance déconcertante.

Les rebondissements sont multiples et la course au secret ne fait que commencer. Des codes, des mystères, un secret vieux de mille ans et une Belgique occupée s’avèrent être d’une grande intensité et lorsqu’on tourne la dernière page, on en redemande encore. Evidemment, dans tout premier tome, c’est généralement l’occasion de présenter la plupart des protagonistes  dans un antagonisme que l’on sait toujours payant. Philippe Cattoir, professeur d’histoire-géo a été réformé avant la guerre et se veut un tantinet à contre-emploi du rôle qu’on lui donne, mais au fil des pages et avec l’aide la jolie résistante, Sophie.

Au niveau du dessin, Milan Jovanonvic nous sert un dessin averti et somptueux. Peut-être un rien classique mais d’une très belle facture. Les représentation historique, la finesse du trait, la chaleur qui se dégage, la travail de colorisation, rien n’est laissé au hasard.

Au final, un premier tome déjà culte !

ALACANTE. JOVANOVIC, Milan. Enigmes. Bruxelles : Glénat, 2012. 48 p. (Ars Magna ; 1). ISBN 978-2-7234-8299-8

Publicités